Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 15:32

Et voici une semaine qui s'allège un peu car samedi c'est compétition. En effet je dois partir avec mon partenaire TenSport au 10km de Pauillac. 2eme édition de cette course. Je ne vais pas prétendre à la gagne car même si je peux enchainer deux 10km avec 5 minutes de récup, il va me manquer des séances plus rapides pour revenir à mon meilleur niveau sur cette distance et en plus mon meilleur niveau sur cette distance n'est pas non plus gigantesque. Mais j'y serais et je vais défendre mes chances. Je ne vais pas là bas pour faire de la figuration non plus. Cela me fait aussi plaisir d'aller à cette course et voir ce que je vaux. Et enfin rencontrer des personnes passionnées de running.

Donc ce lundi est similaire aux autres avec un peu plus d'1h de footing et 10 L/D. J'ai quand même rajouté du gainage + abdo lombaire le matin au réveil.

La séance du mardi reste dans l'esprit de la semaine : 2*10*500m récup 100m et 3minutes entre séries. Le temps reste confortable 1'40 (18km/h). Je les passe en 1'38 de moyenne environ en faisant cela sur mon terrain favoris de la Ramée donc en ligne droite mais pas plat comme une piste. Je pousse sur le dernier pour du 1'36. Cela reste soft mais profitable pour l'entrainement du moment.

Le mercredi se raccourci aussi avec 1h15 au programme. De plus je m'astreint à rester sur du 15km/h, pas plus. Accompagné de deux autres coureurs (que je ne citerais pas : petit clin d’œil à eux), on en profite pour discuter et la séance passe sans s'en rendre compte. En plus je me trompe un peu dans le calcul de mon parcours, du coup je fais 20km en 1h19'.

Ce jeudi, footing 50minutes et 11km. On repose les muscles en vu de samedi.

De même le vendredi c'est 30minutes et quelques lignes droites. Puis en fin d'après midi c'est le départ pour Pauillac. Je pars dans la voiture de Patrick et Houria Fréchou. Bien connus sur la région mais je n’avais jamais trop eu l'occasion de discuter avec eux. Et bien franchement ce sont des personnes admirables. J'ai passé un excellent moment. Je n'aurais pas vu passé les heures de trajet. Houria fera le 10km elle aussi. Patrick aidera Manu (mon partenaire et celui qui m'a proposé cette course). Merci Manu !! Nous arrivons le soir chez Yves Bruneau (un des organisateurs de la course) et sa famille. Nous sommes hyper bien accueillis. La soirée se prolongera autour du repas. Beaucoup de discussion sur la course notamment. Yves est un de ces "big" passionnés. Quel plaisir. Avec tout cela, les yeux vont commencés à tirer car debout depuis 6h ce matin. Là il est 23h passé. J'ai aussi pris le plaisir de me laisser tenter par un bon verre de St Estephe 2005. Je ne pouvais pas passer à côté. Quel accueil !!! :)

Samedi matin. Bon on rate l'heure du réveil d'une heure !! On était tous HS. Ce fut profitable et pas préjudiciable alors....Le temps est moyen. Un peu de vent et du crachin d'Atlantique. Ca va tout de même.

Arrivée Pauillac

Arrivée Pauillac

Je pars m'échauffer vers 9h15. Je fais mes 5km habituel à faible allure puis quelques accélérations. A ce moment là, je ne sais pas trop comment sont mes jambes. Je ne les sens pas lourdes mais pas complètement déliées. Bref on verra bien. Cela fait bizarre de refaire un 10km et d'autant plus que je ne suis pas connu ici. Même si le speaker va venir s’intéresser à moi avec mon titre de champion de France de 100 dans la musette. Super sympa comme accueil et simple. Avant le départ, je reconnais Freddy Guimard. Bon lui je sais qu'il sera intouchable. il est en prépa marathon de Paris mais vient de se faire le semi de la Rochelle en 1h06' en mode marathon et il a un record sur 10km dans les 29'20. Je repère rapidement un autre coureur avec une belle foulée. Il me fait penser un peu à un Driss El Himmer. Bon et bien il y en a beaucoup des comme ça ici !!! En plus Yves Bruneau m'a mis l'eau à la bouche avec les récompenses annoncées. Allez il faut faire un podium. Mais autant je peux enchainer 2*10km en 34' et quelques, autant sur un 10km "sec", je ne sais absolument pas ou j'en suis. On va jouer la prudence. Le départ est donné. Les coureurs du 5km sont aussi avec nous. Au bout de 400m environ, je suis dans les 10 premiers. Peu de temps après, les deux compères cités ci dessus on déjà pris 50m d'avance. Un coureur est intercalé et moi je me sens bien finalement et je m'impose en leader du groupe de chasse. J'hésite à revenir sur les deux compères devant tellement je suis bien et je me sens de le faire. Mais la prudence est de mise. Cela fait juste 700m environ que l'on est parti et je sais aussi que je ne pourrais pas suivre le Freddy par exemple. On passe le premier kilo. Je ne regarde pas ma montre et je ne l'a regarderais jamais. Je suis détaché de cela, je veux prendre plaisir et jouer ma carte à fond. Je suis tel en cross à la recherche d'une bonne place au classement. Cela me ferait plaisir pour Manu de monter sur le podium avec mes nouvelles couleurs. Pourtant je me rappelle que ma montre va bipper tous les kilos exactement à l'endroit du marquage du parcours, donc je vais vous donner mes temps. (1er kilo 3'16). Juste après le 1er kilo, on monte assez sévèrement sur un pont et la montée se prolonge doucement. Pas si simple, c'est long. Je ne me retourne pas mais je sens que l'écart se fait avec les autres. Seul Lionel Lamy me talonne et on avale rapidement le coureur qui était intercalé. Je sens déjà que Lionel (je ne le connais pas à ce moment là, on discutera après la course) a du mal dans les montées. Passé le 2eme kilo (2eme kilo 3'27) cela va redevenir plat, puis plus loin cela redescend un peu. Et on ré-attaque une montée avant le 3eme kilo. Là je fais l'effort d'en mettre une couche pour fatiguer mon partenaire du moment. Cela marche. Quelques mètres sont acquis.Peu après le 3eme kilo (3eme kilo 3'14) s'en suit une bonne partie en descente, pratiquement le kilomètre que l'on a monté au début (4eme kilo 3'06). Puis le dernier kilo pour revenir au départ est plat.(5eme kilo 3'16) Je passe donc 3eme à la première boucle mais talonné par Lionel. Je suis sur du 18km/h de moyenne environ 16'19 d'après ma montre. Allez je me dis que je peux être sur la boite. Encore 5 kilomètres à faire. Qu'est ce que c'est 5bornes pour moi. Oui mais bon je ne suis plus sur mes allures pépères du dimanche. Et c'est reparti. Kilomètre 6 : 3'20. On remonte le pont, je fais encore l'effort mais cela devient dur car pas facile cette montée. Pour autant j'ai bien distancé Lionel et je vois au loin le 2eme Saïd qui est lâché par Freddy. Je reviens sur lui. (7eme kilo 3'27). Et là dans ma tête cela change. Je ne veux plus distancer Lionel mais essayer de rattraper Saïd. On ne sait jamais. Il a l'air de craqué et peut être que parti trop vite il va le payer cash. Je m'arrache. (8eme kilo 3'12). Je reviens un peu il doit être à 300m maxi. Mais à partir de là, on passe sur la descente. Donc c'est fini pour la course poursuite. Mais je continue car je me dis aussi que peut être cela peut revenir de l'arrière. Passage au 9eme 3'11. Tim le fils de Manu va faire quelques mètres à mes cotés en m'encourageant (top !). Je sais aussi à ce moment là que le trou est bien fait avec l'arrière. Allez je donne tout. Je ne sais pas quel chrono je vais faire et je pense encore que je peux passer sous les 34 minutes. J'avais espoir de faire au maximum du 18km/h de moyenne soit 33'20. Dernière bifurcation. Je fais un sourire à Manu. Je suis content d'être sur la boite. J’aperçois Yves peu avant la ligne. Je lui tape dans la main. Il reste 15 mètres à faire et à ce moment là, en relevant la tête, je vois le chrono sur cette ligne. 32'40, 32'41 !! Quoi ??? Je met une demi seconde à réaliser et du coup j’essaie de sprinter (bien grand mot pour moi :) ). Ma montre me donne 32'47. Je suis pris à 32'49. Et bien !!! C'est une sacré surprise ! Je n'en demandais pas tant. Surtout que les participants ont l'air de tous dire que le parcours n'est pas facile. Moi je me suis senti bien du début à la fin. Ma foi un chrono proche de mon record en pleine prépa 100, je prends ! Et puis je monte sur le podium. Houria montera elle aussi sur le podium (2eme marche).

Résultats : http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=166695&frmposition=0

Podium 10km

Podium 10km

Après une douche bien méritée, je discuterais avec Freddy de sa prépa marathon. Sympa. Ainsi un repas sera offert à tous les coureurs puis nous repartirons. Arrivée chez moi vers 18h. Petite photo souvenir. Avouez que cela valait le déplacement. Merci Manu et Yves. Et en plus de belles rencontres là bas.

Récompenses

Récompenses

Pour ce dimanche je vais faire court. Après mon arrivée hier de Pauillac, nous avons fêté l'anniversaire de mes parents et en plus avec le changement d'heure, la nuit fut courte. Je devais me lever pour faire une partie de ma sortie à la frontale comme pour le jour du 100 bornes. Vu les circonstances et aussi la météo (pluie et gros vent), je décide de zapper la frontale pour cette fois ci. Je vais partir sur ma plus longue sortie de la prépa (50km) vers 9h50 de la nouvelle heure. Je vais faire attention de rester régulier et de ne pas trop appuyer avec la fatigue d'hier et surtout avec un vent à 40km/h avec des rafales. Ca passe voici mon chrono.

Et une petite compétition ...

Au final cette semaine 142km. Le week end a été riche. L'enchainement est heureux. Je retiens mon chrono sur 10 qui met un point de plus à la confiance et je retiens aussi de belles rencontres humaines. Bonne semaine à tous

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca
commenter cet article

commentaires