Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 11:05

Tout est dans le titre. Cette semaine est la dernière corsée. Et même, on ralenti sur les sorties longues.

J'attaque ce lundi avec mes 1h et 10 lignes droites. Puis comme la salle de muscu au boulot est ouverte, j'en profite pour faire du gainage, des abdos et des squats pour mes lombaires.

Avec pas mal de contraintes, je n'ai pas été régulier sur cette partie là depuis quelques semaines. Je ne vais pas perdre mon gainage aussi rapidement mais il est bon d'en faire régulièrement.

Mardi. Le rythme s'installe dès le début de semaine. Aujourd'hui c'est deux séries de 5*1000 en 3'25/km. Ça va au niveau chrono vu ce que j'ai déjà fait avant sauf que la récup n'est que de 30secondes ! La récup entre les séries est de 3 minutes. Les conditions sont bonnes. Mon parcours 1000m à la Ramée est toujours le même, en aller retour donc. Je sors le premier en contrôlant en 3'21. Je me dis de faire attention car avec la récup de 30" je risque de souffrir. Puis 3'21, 3'20, 3'21 et 3'21. Ben finalement ça passe en étant régulier. La reprise après les 3 minutes de récup est plus poussive mais ce fût pour mieux sauter comme on dit. 3'23, 3'18, 3'22, 3'19, 3'18. Je suis donc en 3'20 de moyenne au lieu des 3'25 demandés. L'écart reste raisonnable et je ne me suis pas mis dans le rouge.

Mercredi. Il fait soleil, cool !!! En plus, je me sens en canne après ma séance d'hier. La séance se réduit à 1h15 au lieu des 1h30 habituels. J'enclenche directement la troisième et c'est parti. J'irais jusqu’à faire un kilo en 3'28 : ola on se calme !! Mais bon j'avais le 16km/h de moyenne en tête. Je passe 20.3km en 1h15'10" soit 3'42/km. Ma foi c'est sympa. Ça vide bien le physique et la tête. Euh faut assurer sur le reste de semaine maintenant.

Ce jeudi, le soleil pointe encore, la température avoisine les 20°C. La séance consiste en 3*4000 toujours sur du 3'25/km soit 13'40 au 4000. Je vais faire ces 4000 en aller retour pour pouvoir me ravitailler entre chaque. Je vais prendre le vent sur le retour. Ce que je ne savais pas c'est que j'allais devoir éviter un convoi de bus (une bonne quinzaine) qui circulait tout juste sur les petites routes de la Ramée. Une fois j'ai du passer sur le bas côté proche du lac en rasant les arbres car la route était bouchée (du cross quoi !). Une autre fois je passe entre le bus et des voitures garées. Heureusement j'ai eu cela que sur les deux premiers ... sur 3 ! Mais je ne me suis pas démonté et je réussi à faire les chronos suivants : 13'38-13'30-13'30. A peine un peu plus vite que demandé mais bon pas facile de réguler pile poil avec le trafic du jour. Allez je rentre.

Ce vendredi c'est 1er mai donc férié. Il pleut abondamment le matin. Ayant pas mal de choses à faire, je garde ma sortie pour le soir et je mise sur le bon cheval !! Je pars faire mes 1h à 19h et il ne pleut plus et fait même bon. J'en profite pour faire 14.5km. Un peu rapide pour de la récup.

Samedi matin, la séance s'annonce assez facile 10' + 25' + 10' récup 4' le tout à 17km/h soit 3'32/km. Ouais mais c'était sans compter qu'il y ait du vent et que l'accumulation de la semaine se fait sentir. Mais bon cela passe tout de même. En fait les jambes se délient au fur et à mesure. Je ferais environ du 3'28/km de moyenne. Dixit mon GPS.

Dimanche. Dernière sortie longue ! J'ajuste mon réveil pour partir à 5h à la frontale comme le jour de la course. Le seul hic c'est que je me réveille un peu avant le réveil, nickel vous me direz. Sauf que je l'arrête et ... me rendors ! En fait je me lève à 5h ! Du coup je vais attendre le levé du jour car cela ne sert plus à rien de prendre la frontale. Je pars un peu avant 6h30. Aujourd'hui je compte faire 33.3km soit un tiers de course. Portant mon sac d'hydratation je suis autonome et je me balade essentiellement sur le bord du canal. Je ne fais pas pour autant un aller retour. Et donc pour rentrer chez moi le 33.3 deviendra 34.5 en 2h15'51 soit du 3'56/km. J'avais les jambes lourdes pourtant. Mais bon sur ces distances là, l'allure est intégrée.

Au bilan, ce fût une semaine relativement chargée. Pile 150km. En fait ce qui a été un peu dur c'est l'accumulation avec des sorties à vitesse plus importante que l'allure 100. Mais j'aime de plus en plus cela en fin de préparation à une épreuve. Remettre du rythme tout en réduisant le kilométrage. Bon là en l’occurrence, vu que j'ai fait une préparation volontairement plafonnée en kilomètres par semaine, cette semaine représente un bon volume par rapport aux semaines passées. Voilà c'est la fin du dernier cycle de travail. Place maintenant à de l'allégé.

Cette préparation se rapproche finalement plus d'une préparation typée marathon même s'il y a eu des sorties longues conséquentes. Mais c’était voulu et ça a été respecté car il faut la voir en complément de mon gros travail d'avant les mondiaux fin 2014. C'est clair que pour les mondiaux, je n'avais jamais fait un tel entrainement. Cela m'a couté les mondiaux d'ailleurs car j'en avais trop fait. Mais cela m'a permis de connaitre mes limites ou du moins de savoir placer des moments de récupération. Tout ce travail n'était pas vain pour autant. Tout ce travail va payer cette année !

A suivre en fin de semaine prochaine, le plus croustillant (car ma semaine s'annonce des plus classique) : un bilan des prétendants au podium pour le France de 100.

Bonne semaine à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires

RABOISSON Jacques 04/05/2015 09:46

Super semaine, et je vois que la confiance est là. C'est tout bon çà!!! Dans ton analyse on voit que l'expérience de l'an passé porte ses fruits. Bonne continuation pour cette dernière semaine. Vivement le 16! Amicalement Jacques

Jérôme 05/05/2015 09:47

Salut Jacques. Oui l'expérience commence à parler. Il faut savoir tirer profit de ses échecs. Je sais pour autant que je peux aller plus loin: je vais attendre ma pleine maturité sur cette distance. Je ne crois pas l'avoir encore, mais j'y travaille. Le 16 n'est plus très loin: un peu de stress mais j'ai à cœur d'effacer ma mésaventure des mondiaux. Et puis la beauté du sport fera le reste.... bonne journée