Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 09:39

Voilà donc, nous passons en roue libre. L'entrainement n'est plus à faire. Le corps a subi multiples sollicitations. Il s'en est accommodé, il s'est renforcé. Est il prêt ? Est il prêt pour tous ces kilomètres ? Est il prêt à tenir une allure voulue sur la distance ? Le sport a sa part de mystère et c'est ce qui en fait son charme. En tous cas, sur les deux dernières semaines, il est bien prouvé que l'on doit faire du jus comme on dit. Le kilométrage se réduit considérablement. Les séances de sollicitations intenses ne sont là que pour être au pic de forme ou du moins au meilleur niveau possible de forme le jour J. Cela s'appelle le principe de surcompensation.

Semaine de relachement: 6 jours avant la course.

En effet le pic de forme que l'on appelle ne peut se produire que 1 à 2 fois par saison et il est très difficile de l'avoir le Jour J. Alors on essaie en général de s'en approcher.

Et donc pour que le corps se repose mais qu'il ne soit pas non plus en chute libre avant la compétition, on y applique des entrainements plus court.

Pour ma part,j’ai pris l'habitude de mettre des séances à allures plus élevées que l'allure de compétition. Je trouve que le corps reste bien en éveil ainsi que le mental.

Lundi, c'est 50' de footing et 10lignes droites. J'en profites pour faire une passe sur mon gainage, mes abdos et lombaires. Je me fais aussi de la relaxation suivi d'étirements.

Mardi, je pars toujours à la Ramée sur ma ligne droite tracée à la roue (fais par mes soins il y a 3ans environ) faire 15*400m en 1'16 récup 100m. Je préfère les faire sur ligne droite plutôt que sur piste (à tourner en rond toujours dans le même sens) si près de la compétition. Les 1'16 sont largement tenues voir moins. En fin de séance je sens que mes muscles ont bien travaillés mais pas trop. Parfait.

Mercredi. 1h15'. Je me fixe de faire du 3'58/km de moyenne en étant le plus régulier possible. Là, je ne m'obstine plus à pousser le corps sur du 16km/h. On est en semaine de relâche. Ce que je n'avais pas prévu c'est un vent faible mais bizarre, plutôt tournant. Je suis un peu déstabilisé. Je tiens les 3'56/km, 19.2km en 1h15'40, certes tranquillement mais pas hyper régulier. Bon sinon ce fût une balade comparé aux autres mercredis.

Jeudi. Une belle journée. La chaleur commence à pointée. C'est que l'on n'a plus l'habitude. Séance du jour. 25' d'échauffement suivi de 6km à 17km/h et 10minutes de retour au calme. Je suis facile sur les 6km route (fait toujours à la Ramée). Je me limiterais même pour ne pas trop tirer sur la machine et essayer de respecter les consignes. Je fais du 20'50 au lieu de 21'11 soit 3'28/km. Pas grave je suis bien donc pas de soucis.

Vendredi. Encore un jour férié !!! Aujourd'hui c'est 50minutes à environ 14km/h puis abdo lombaire et gainage. Gentiment, ce n'est pas la peine de forcer maintenant.

Samedi. C'est parti pour une semaine de décalage horaire. Je me lève à 4h, pour partir faire mes 1h30 à 5h du mat'. J'ai besoin de m'habituer. C'est la deuxième ainsi et je sens à chaque fois que mes jambes ne sont pas dans le rythme. Cela vient qu'à la lueur du jour. Cela ne veut pas dire que je n'avance pas sur mes bases horaires mais je force un peu et ca cela peut se payer cher sur 100km. Bon en plus sur cette sortie, je n'ai pas fais attention à la charge de la batterie de ma frontale. Du coup, dans le noir total au bout du 6eme kilo. Et tout d 'un coup à 30 mètres deux yeux en face de moi à mi hauteur. Je pense que la "bête" a eu peur de moi comme moi d'elle. Dans l'inconnu et surtout dans le noir total, je change de chemin pour chercher la lumière des villes. Je vais naviguer sans trop savoir quel chemin prendre mais en connaissant en gros la direction à suivre. Bref... Je fini par suivre des routes passantes au moins j'étais sûr d'y voir. Puis le jour se lève. J'accélèrerais sur la fin, même si les 2 derniers kilomètres pour revenir chez moi montent, je vais les passer à plus de 15km/h. Au final, je fais 1h35' et 24km. Je me ferais une petite sieste dans la journée tout de même.

Dimanche. Lever 4h. Je me lève déjà plus facilement qu'hier. Le décalage commence à s'opérer. J'ai planifié de faire ainsi jusqu'au jour J. Bon le plus dur va être sur les 3 jours qui arrivent car la journée je serais au boulot. Le soir il va falloir que je me couche à la même heure que mes enfants. Du coup, j’espère qu'ils ne vont pas trop faire de scène pour aller au lit. Je risque ainsi de ne même pas voir ma compagne. Bref ...Revenons à ce jour. 45' de footing et 10lignes droites plus tard, je suis déjà de retour à la maison. Le jour n'est toujours pas là. Tout le monde dort. Les séances longues sont finies. Sur les jours suivants, je ne ferais que des 30 à 40minutes de footing.

Sur cette semaine, c'est un peu moins de 107km avec quelques séances d'allure spécifique mais aussi du rythme comme j'en parlais dans mon précédent article. Voilà, ce sont des options que je commence à prendre avec l'expérience. Pour ce France de 100, par exemple, nous avons fait le choix d'alléger la prépa vu ce que je m'étais mis avant les mondiaux (quand je relis mon plan, je comprends mieux pourquoi j'ai flirté et dépassé les limites). Le choix sera-t-il judicieux? Nous verrons bien. De toute facon à ce stade il n'y a pas lieu d'avoir des doutes et c'est aussi cela l'expérince de la distance. Sur 100km, rien n'est établi (à part de faire des séances à allure de course), tout est à écrire. Et sans appareils de mesure et/ou de contrôle (faute de moyens) comme on peut avoir sur plus courte distance, seul le test de terrain est la vérité, sauf qu'en plus il n'est pas très simple de faire plusieurs 100km sur les bases de son record dans un court laps de temps. Bref, on tatonne.  Moi j'ai mes propres convictions et partant de là, il va falloir travailler 1, 2 peut être 3 ans sur celles ci et peut être qu'au final je serais dans le faux. C'est le jeu.

Enfin, voici donc nous ne sommes plus qu'a 6 jours du départ. Je fais attention à essayer de ne rien faire (dur dur !!). (euh je me suis quand même accordé de planter des pieds de tomates et de jouer au foot avec mon fils... entre autres) La semaine prochaine, j'essaierai de faire un article avant de partir découvrir la Vendée. Bon début de semaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires

Pignard Jérémy 10/05/2015 19:45

Toujours très agréable à lire ton blog. Bonne récupération jusqu'au jour J :-)