Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 14:18

Lundi. Allez hop ! Ce matin j’enchaine après ma séance fartleck d’hier sur une séance semi longue. 30km. Je me suis prévu de tenir le 3’55/km. Le début est encore poussif mais rapidement je trouve mon allure. Enfin je commence à être bien. Je me ravitaille avec mon hydrobag et en milieu de parcours je mange, en courant, une barre de céréale Ergysport. C’est vraiment le top, elle se mastique facilement alors que je suis à plus de 15km/h et je n’aurais jamais de problème gastrique ou intestinal. Je compte faire la différence par rapport à mon dernier 100km, sur mon alimentation en course. Avec l’expérience, je suis en train de peaufiner cela. Au final je vais faire mes 30km en 1h56’42 soit du 3’53’’39/km. Bien ! Même si cela fût un peu rude sur certaines parties.

 

Mardi. Ce matin on ralenti. 1h et 10 lignes droites. C’est dur ! Et pourtant j'y suis au ralenti. Je pense que le fait de ne plus doubler va me permettre de digérer le gros travail de Font Romeu. Je complète avec du gainage.

 

Mercredi. Bon hier soir on est allé voir le feu d’artifice du 14 Juillet avec les enfants. On ne s’est pas couché très tôt. Aussi ce matin, rude pour se lever. Je décolle pour la séance qu’à partir de 10h. Au programme du jour, 12*2 minutes récup 1 minute avec une contrainte les 2 minutes doivent être effectuées à 19km/h. Je sens que cela va être dur. Je n’y suis toujours pas à ces vitesses-là, je crois. Mais je vais tout faire pour. Et si cela ne marche pas cette fois-ci, cela devrait venir à la longue. Et effectivement sur les premières fractions je vois que je ne suis pas dans les temps, plutôt du 18.5km/h. J’arrive même au 6eme en dessous de 18. Oups ! Bon je décide de scinder la séance en 2. Je prends 2’30 de récup et je repars sur 6 fractions. Je préfère faire ainsi plutôt que d’être à l’agonie sur la fin et en 17 à l’heure. Je repars sur des chronos de 3’13/km (19km/h = 3’09/km). Mais bizarrement, sur un 2 minutes je regarde ma montre juste avant la fin et je vois 3’25/km surpris je regarde à nouveau à peine 2 secondes après et là je suis en 3’15/km. De même sur le suivant, en étant sûr d’avoir parcouru la même distance, je vois affiché du 3’32/km. Bon j’ai compris. Je pense que j’ai explosé et scindé la séance en deux car ma montre ne m’indiquait pas la bonne vitesse. J’ai été à peu près régulier sur la séance car je m’étais pris des repères sur mon parcours en aller retour. Je pense que j’ai au moins fait du 18.5km/h. Je garderais cela comme référence…. Même si j’ai doublé plusieurs vélos, ce qui me laisse penser que j’ai peut être été au-delà de 19km/h. Je n’en serais rien. L’essentiel est d’avoir travaillé. Je vérifierais tout cela les semaines suivantes.

 

Jeudi. Nouvelle journée footing. 1h suivi d’un peu de technique de course et 4 lignes droites. Je veux rester souple car grosse sortie demain.

 

Vendredi. La grosse sortie de la semaine. Je m’organise en ayant posté à un endroit une bouteille de boisson d’Effort. Elle me servira à remplir mon hydrobag sur le parcours. Je pars pour un aller retour sur les pistes cyclables des Landes. Au programme 50km. J’ai prévu de faire du 15 de moyenne soit du 4’/km. Je me lève à 6h45 et je pars à 7h30. Je me cale assez rapidement sur l'allure. Je refais le niveau de mon hydrobag au 10eme kilo. Je vais manger une barre de céréales Ergysport au 15eme et au 30eme. Cela passe vraiment super bien ces barres ! Sûr, cela va constituer un vrai atout pour un 100km.

Même en étant dans la moyenne fixée, je ne suis pourtant pas à l’aise sur les 16 premiers kilomètres. En fait cette partie est plate et dans la forêt. Arrivé au bout des 16km, la piste cyclable navigue à côté de la route. Cette dernière amène à la dune du Pyla entre autre. Autant dire que cela grimpe ! Mais contrairement à ce que j’aurais pensé, je me sens mieux dans cette partie-là et pourtant je ne ralenti pas. Je me rends compte que je manquais d’air dans la forêt. Je suais énormément. Là j’ai plus d’air et sûrement moins d’humidité. Je vais donc faire du vallonné jusqu’au 25eme kilomètre (point de retour) et en revenant jusqu'à ce fameux 16eme kilomètre (qui devient le 34eme donc). Le retour dans la forêt se passe mieux. Un léger vent arrive à s’engouffrer entre les arbres. Je m’arrête une nouvelle fois ou j’ai déposé ma bouteille de ravitaillement à 10 km de l’arrivée. Bon les 5 derniers kilomètres vont être durs tout de même. Ce n’est que ma première sortie longue à allure 100. Je m’en tire assez bien en les bouclant en 3h18’58.

 

Samedi. C’est le jour du départ. Le stage est fini. Je me suis prévu un footing ce soir en rentrant chez moi. Mais je ne dors pas bien, j’ai chaud et je me fais attaquer par des moustiques. Du coup à 6h30, je suis debout. Je me recycle un short et un tee-shirt de la poche de linge sale de la semaine (autant dire que je puais ++ mais personne à croiser à cette heure-ci) et je pars faire 50 minutes à jeun vraiment cool puisque je ferais 10km pile. Et finalement j’ai bien fais car le soir chez moi il fait hyper chaud (38°C). Cela aurait épuisé le corps de faire le footing à ce moment-là.

 

Dimanche. Je me lève assez tôt pour faire ma séance à 8h du matin et éviter un peu la chaleur. Après un mini footing pour rallier le départ ou je dépose une bouteille, me voilà lancé sur ma fameuse boucle de 11km . Au menu 2h à 3’58/km. Cela représente 30.3km. Je suis facile ce matin. Je ne force pas. Je finirais même le dernier kilo en 3’45. Total 30.7km soit du 3’54’’50/km.

 

La semaine est bouclée. 170km. En courant dimanche je me disais qu'il me manquait une stat. Le nombre de kilomètres effectués à 15km/h ou plus. Car on peut faire des semaines de 200km si l'allure est de 12 à l'heure, je ne pense pas que je serais entrainé pour un 100 aux allures que je veux faire. Pour cette semaine cela représente tout de même environ 117km. En comparaison avec ma semaine montagnarde à 203km, je n'ai fait qu'un peu plus de 20km. Bon la comparaison s'arrête là car ce n'était pas les mêmes conditions.

Cette semaine ponctue aussi un travail de 3 semaines de charge (203-169-170km). Cela constituait mes vacances et mon stage personnel. Cela sera le plus gros bloc de ma préparation, surtout qu’elle incluait pas mal de montagne. Il va falloir récupérer un peu avant de s’attaquer à un deuxième bloc de 3 semaines assez conséquent. Donc la semaine prochaine c’est récupération avec le vendredi soir, la traditionnelle course de mon village. Il risque d’y faire chaud ! Départ à 19h30 et le nouveau parcours inclus de belles montées entre chemins et sous bois. A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires