Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 16:05
Déjà la dernière semaine de travail.

Et oui je suis déjà sur la dernière semaine de travail en vu de mon rôle de lièvre des premières féminines au marathon de Toulouse.

Le rythme, aux derniers échos, devrait être basé sur du 2h34'-2h35' au marathon: soit du 3'39-3'40/km. Bon je m'en doutais un peu mais je me suis tout de même entrainé sur du 3'30 voir moins.

 

Lundi, je sortais sur mon tour préféré de 15.4km en 1h07'30. Tranquillement comme un lundi !

 

Mardi. Je m'étais prévu 15*400m mais j'hésitais. Cette semaine je préférais rester sur ma réserve plutôt que de tirer un peu trop sur la machine. D'autant plus que je dois faire un 10km ce dimanche et parce que je sais que ce n'est pas utile pour la suite. En effet, pour l'après marathon, j'ai prévu de me reposer ou du moins de travailler ma technique et réduire considérablement le volume. Et ceci jusqu'à la fin de l'année. Je n'aurais pas non plus l'occasion de faire des courses car beaucoup de week end vont être pris par ma formation entraineur Hors Stade 1er degré : ca y est je prépare la suite :)

Donc je commence ma séance de 400 et bizarremment je suis surpris de les faire en 1'11-1'12. Et encore les 1'12 sont quand je suis contre le vent. Voilà un moment que je n'avais pas fait cela. Ce n'est pas exceptionnel comme chrono mais sorti de prépa 100, c'est un bon début. J'en ferais même en 1'10, là pour le coup avec un peu de vent de dos. Donc voyant que la machine était en forme, j'ai réduit la séance à 10*400 donc en 1'11-1'12 récup 1'.

 

Mercredi. Pour cette sortie, Jérôme Martin, travaillant juste à côté, m'accompagne. 1h de footing lui convient tout à fait. Bon par contre pour moi c'est prévu à 16km/h. Du coup avec sa charge d'entrainement du moment, il me dit qu'il verra bien et qu'il me suivra au moins au début. On part à un peu plus de 15km/h car moi aussi j'ai un peu la séance d'hier dans les pattes, mais ca va. Et puis j'ai l'habitude maintenant de faire ce genre de footing même avec de la matière dans les jambes. On discute bien pendant un temps et petit à petit l'allure s'accroit. Puis on ne parlera plus car on commence à attaquer le 3'35/km. Au bout de 35 minutes, Jérôme me quitte. C'est qu'il doit enchainer avec son programme derrière donc bon. Aller je continue. Je vais garder le rythme d'autant plus que sur le retour le vent me pousse un peu. Au final 3'41/km de moyenne. Bien ! J'adore ces sorties.

 

Jeudi. La sortie incroyable ! Ce jour là, je devais faire 4*2000 et je m'étais fixé du 3'20-3'25 au kilo. C'est aussi l'allure que je me donne pour le 10km de dimanche: 3'20/km. Je pars à la sensation et je fais ces 2000 en aller retour: retour au 1000. Le premier passe en 6'30. Ouille je vais un peu trop vite je pense. Le second est en 6'31. Pas mieux ! Bon là je me dis que 3*2000 suffira car faudrait pas non plus être à la ramasse dimanche et cela ne servira à rien pour le marathon. Durant le 3eme donc, je me pose la question : 3 ou 4 ? Et puis l'incroyable arriva. A 300m de la fin du 3eme, je vois surgir une espèce de grosse guèpe (1.5cm x0.4cm à la louche) qui m'attaque littéralement. Un premier impact. Je l'a repousse d'un revers de main mais elle s'enfile dans mon tee shirt. Je m'arrête. Je suis obligé de soulever ma manche pour enfin la faire partir mais entre temps elle m'aura piqué deux autres fois ! La douleur est intense. Pas croyable ! J'espère ne pas gonfler et faire une réaction allergique. Dans les premiers instants cela n'a pas l'air mais qu'est ce que ca brule ! Au bout d'un moment tant pis je repars sur la fin de mon 2000. Puis je rentre.J'ai tout de même 10 bonnes minutes pour revenir à mon travail. Bon rien ne se produit et tant mieux. J'aurais une douleur pendant deux jours tout de même.

Au fait le 3eme 2000 je l'ai passé en 6'32. Accessoire.... mais content avec le recul de cette séance.

 

Le soir je fais un footing de récup de 10km en 43'30. Je double aujourd'hui car demain je ne pourrais pas.

 

Vendredi. En fin de journée, je participe au cross de mon ancien collège. Je suis le parrain de l'épreuve. Je vais courir avec les élèves de 3eme. 2.4km autour des terrains de foot. Ce fût plaisant et surtout c'était pour l'association ELA.

 

Samedi. Vu que j'ai la course demain, aujourd'hui ce n'est que 40 minutes cool et 6 lignes droites. J'en profites pour tailler la végétation dans mon jardin avant l'hiver et rentrer le matériel d'été (parasol, table de jardin etc ...)

 

Dimanche. Bon ca y est il pleut. Je me rends au Stade Toulousain. C'est la deuxième fois que je fais cette course et à chaque fois c'est le même temps: petite pluie fine. Mais ce n'est pas plus mal. Il n'y a pas de vent, les conditions sont idéales. Je suis détaché de la course. Je viens ici dans l'intention de faire une bonne séance avant le marathon et pour finir la semaine. Je voudrais faire 33'20 soit du 18km/h (3'20/km) sans trop forcer justement. A voir. Donc pas de stress. En plus il y a de sérieux concurrents pour les premières places. Je suis donc sûr de ne pas jouer de sprint final.

Le départ est donné. Au bout de 200m je suis bon 25eme environ. Autant les premiers sont partis vite mais finalement dans leurs allures autant les autres je doute sérieusement. Le passage au 1er kilo me donnera raison. Je prends la tête d'un petit groupe et je me retrouve 8 ou 9eme. Au deuxième je n'entend plus grand monde sur mes talons. Un coureur est juste à côté. Je reviens sur le 7eme, un gars de mon club peu avant le 4eme kilo. Au même moment celui qui était avec moi décroche. Moi je suis dans mon rythme et malgré un premier kilo plus rapide que prévu (3'10 environ) je file sur mon tempo. Je dois passer au 5eme kilo en un peu moins de 16'40. Je suis donc seul et cela va rester ainsi jusqu'au bout. Devant moi, Sylvain (5eme) et Teddy(6eme) ne sont pas si loin mais il faudrait que je fasse un gros effort sur 2 ou 3 kilomètres pour les rattraper. Je ne veux pas. Et je fais bien car cela se durcit tout de même vers le 8eme kilomètre. Je reduit l'écart avec Teddy qui est détaché de Sylvain. Je ne le rattraperais pas pour autant. Passage au 9eme. Allez 1 kilo ! J'essaie de bien maintenir l'allure et de ne pas me relacher même s'il n'y a pas d'enjeu. Mon enjeu est mon 33'20. Je rentre dans la dernière ligne droite. Petit coup d'oeil au chrono: 33'05. Là j'accélère un petit peu. Je passe la ligne en 7eme position. Devant c'est aller vite...très vite! Djilali (international en cross) se balade en 30'29. Pour ma part contrat rempli ! 33'15. Hyper régulier. Je ne suis pas entamé. Tout va bien. 

 

Je termine sereinement cette dernière semaine de préparation à mon rôle de lièvre au marathon de Toulouse. J'aurais fais 99km avec des sorties sympathiques. Je sens que je reviens bien physiquement depuis mon 100 à Winschoten. Mais cela ne change rien à mon futur proche: repos physique et psychologique après le marathon. Il le faut car après un gros challenge m'attends. Rdv donc en semaine prochaine pour Toulouse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires