Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 11:29

Après mon semi catastrophique, je me remobilise en tirant quelques analyses rapides mais efficaces. Je fais une analyse de sang ce mardi matin afin de voir si je n'ai pas de carence et ainsi essayer de corriger d'ici Paris : ca risque d'être juste si tel est le cas. Ensuite, je vais m'appliquer à faire mes footings inter séance à un rythme raisonnable sans s'y donner. J'arrête les séances à jeun. Et enfin Ali me dit de remplacer les séances ou je double dans la journée par du vélo. Home trainer chez moi, tranquille au calme, sans vent (!!!) et à des températures douces. Voilà il faut savoir réagir vite. Je vais peut être moins travailler ma caisse mais vu le résultat de mon semi marathon, l'essentiel dans 3 semaines sera d'arriver frais.

 

Ce lundi, c'est footing de récup 50minutes suivi de 10*100m en lignes droites en déroulant. Je ne suis pas très fatigué et pas vraiment mal aux jambes, vu l'allure sur le semi.

Au chaud je fais du gainage.

 

Mardi. Ce matin je pars à jeun... pas pour courir... pour faire ma prise de sang. Je déjeunerais au boulot. Résultats dans la journée normalement.

Ce midi c'est footing 1h suivi de 20*30"-30" et 10' de footing. Cela se passe plutôt bien même si j'ai un peu mal aux cannes de dimanche.

Après midi: je reçois mon analyse. Pas de carences. Deux paramètres un peu trop élevés mais sûrement du à la course de dimanche. Au cas ou mon médecin me prescrit une autre analyse que je ferais lorsque je solliciterais moins mon corps. Me voilà un peu rassuré. Par contre, je suis donc allé trop loin dans l'entrainement. J'étais fatigué dimanche. Bon faut dire aussi que je ne m'étais pas trop reposé le samedi. Je réalise que je suis resté debout toute la matinée de 8h à 13h et que je ne me suis pas extremement reposé l'après midi. Ca plus la fatigue latente, il n'en fallait pas plus. Reste à voir si je vais bien me reprendre d'ici Paris. Vu le planning d'entrainement cela devrait aller.

Le soir, comme prévu, je remet en service mon vélo et mon home trainer. 40 minutes cool et un peu de gainage en suivant.

 

Mercredi. Hey ! Je sens que je vais un peu mieux. Un peu plus reposé. Moins de kilomètres et du vélo, ca marche pas mal. Mais bon ce ne peut être qu'un début.

Ce midi, le vent persiste un peu, la pluie n'est pas loin et il fait un peu froid. A la carte: 15*500m (1'36) récup 1 minute. Séance de travail mais souple après le semi. Toujours sur route, à la Ramée, j'attaque contre le vent. Le retour se fera avec. Je suis régulier en 1'34. J'en passe certains en 1'33 mais je me freine de suite. J'en ferais d'autres en 1'35. Au final, 1'34"8 de moyenne. Les deux derniers je vais bien sentir mes mollets sur la fin de chaque mais ça va.

Bien ! Ca remotive et fait du bien au moral.

Je continue à prendre ma boisson Regen Ergysport, même après mes simples footings: j'en ai besoin en ce moment. Je prends soin de mettre mes chaussettes de contention également. Et j'essai d'emmagasiner des heures de sommeil.

 

Ce soir c'est kiné ! Ca aussi cela va faire du bien jusqu'au marathon.

Je n'avais pas pu jusqu'à présent : contraintes de la vie. De plus avec d'autres soucis de santé, je n'ai pas pu aller au centre de balnéo. Je me rappelle que pour enquiller les semaines à 220km lors de ma prépa 100 en 2014, j'y allais une fois par semaine et... y' a pas de secret. C'est un plus indéniable lorsque l'on commence à taper dans ses limites.

 

Jeudi. Ce jour c'est footing 1h et 10 lignes droites. Il ne fait pas très chaud mais pas de vent et donc assez agréable. Je suis en compagnie d'un coureur du boulot. On discute. L'heure passe vite. Tranquille 14.2km avec les lignes.

 

Vendredi. Bon les choses sérieuses reprennent. Ce jour, je fait ma séance avec mon entraineur Ali. Il vient en vélo. Dommage car il y a encore un peu de vent. Je pars m'échauffer sur 20minutes. Puis on fait un aller retour au bord du canal sur 25km. On se cale à 3'28-3'29 au kilo. A partir sur 5eme, j'accélère un peu et me place en 3'23-3'24. Mais je sens que je ne peux pas faire beaucoup mieux. Je doutes aussi depuis quelques temps sur mon aptitude à tenir la distance à une allure marathon. C'est bête. Je ne devrais pas, mais c'est ainsi. Et cela joue sur mon allure globale car j'ai l'impression que je peux péter à tout moment. Je me recale à partir du 9eme kilo sur du 3'28. Je maintiens. Cela va mieux. On fait demi tour. Comme prévu je prends un peu le vent. Ali me donne des conseils et me ravitaille. A partir du 20-21eme, je cravache pour essayer d'accélérer mais en fait je ne fais que maintenir. Dur dur à la fin. Moyenne 3'28-3'29/km. Petit footing de récup. Séance à 31km.

Ali me rassure en me disant que ce n'est pas si mal car il y avait tout de même le semi dimanche dernier et les 500m mercredi. On est quand même d'accord pour dire que je ne pourrais pas faire de miracles à Paris et qu'il va falloir cibler une allure proche de mon record et voir si je peux grignoter un peu ou faire un chrono pas si loin. Avec mes mésaventures de prépration et autres, mon objectif de 18km/h ne peut pas être pour ce marathon. Je commence à l'accepter ...et ca va mieux.

 

Samedi. Je me lève encore tôt aujourd'hui mais pas pour m'entrainer. Ce matin c'est examen !!! Je pars au stade de Blagnac pour passer mon examen d'entraineur 1er degré. Au programme : QCM de 70 questions puis entretien sur le dossier que j'ai rendu fin janvier.

On a 2h pour remplir ce QCM. Bon en moins d'une heure je suis dehors. J'avais pris le temps de lire les docs sur le sujet depuis quelques temps. Du coup pas mal de questions faciles. Euh et d'autres ou ils jouent sur les mots !! Cela ne me plait guère. Je réfléchis un peu tout de même, mais je rends ma copie. Il faut avoir au moins 50 réponses juste. A suivre.

Et finalement pas d'entretien sur dossier. J'aurais une visite sur le terrain plus tard.

Du coup, je rentre chez moi et je fais ma séance que j'avais prévu l'après midi 1h de footing et 4 L/D.

 

Dimanche. Ce matin, rebelote. Du vent à 20km/h et le temps est gris. Je prévois le coup, je pars contre le vent sur mon échauffement. Après il me faut enchainer 3*3km (10') récup 3minutes. Je les ferais avec le vent dans le dos. Je suis bien aujourd'hui et j'ai retrouvé l'envie ! Je tombe le premier en 9'50. Et j'enchaine : 9'46 et 9'40. J'ai vraiment de bonnes sensations : rien à voir avec ces derniers temps. Le souffle est bien alors que je suis sur des kilos en 3'13- 3'15. Les jambes sont solides. J'aurais pu en faire un ou deux autres derrières: physiquement et mentalement. Même si je sais que le vent m'a poussé, j'estime que j'aurais du avoir les mêmes sensations sur du 3'18/km environ sans le vent.

Cela redonne le moral. Il faut encore que je récupère de mes semaines dantesques pour jouer sur la fraicheur sur ce marathon.

Le soir, je fais mes 40minutes de home trainer et du gainage.

 

Au bilan cette semaine, le kilométrage a bien diminué (132km et deux séances de home trainer) et il le fallait. Car après avoir fait mes analyses, je me suis rendu compte que c'était bel et bien la fatigue qui l'emportait. J'ai frolé ou fait une petite incursion en surentrainement je pense. Mais mon corps récupère vu les derniers jours de la semaine. Le moral revient et un objectif d'allure se dessine pour ce marathon (à suivre en semaine prochaine).

Bonne semaine à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires