Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 10:58

Bonjour à tous.

Cela fait quelques semaines que je n'ai pas écris, suite à mon 100 enfin 85km de Belvès.

Je le redis, je ne suis pas déçu par rapport à cela. L’important pour moi était de tester des choses. Bien sûr je pensais pouvoir gagner mais mon problème intestinal latent est ressorti avec vigueur. Dans ces conditions là, difficile de faire quelque chose. Bref.

Donc juste après je me suis reposé et aussi pris des vacances en famille. Ça fait du bien.

Puis j'ai passé mes examens (endoscopie et coloscopie). Prévus bien avant Belvès. Finalement pas mal de personnes étaient au courant et me demandent. Alors ???

Ben rien ! Oui mais non pas totalement. Que du positif ! En fait je n'ai rien mais cela va mieux et tout rentre dans l'ordre. Le médecin me l'a dit. Des patients se retrouvent "équilibré" par le simple fait d'avoir fait la vidange pré examen. C'est ce qui a l'air de se passer pour moi. Je refais petit à petit ma flore intestinale et du coup je suis moins fatigué et/ou je fais mes séances sans cette part aléatoire de baisse de régime en fonction des jours.

 

Je suis reparti dans l'entrainement régulier depuis deux semaines. Avant je n'ai fait que quelques footings, un peu de vélo et une fois piscine car j'ai eu un petit problème à un mollet. Une méga tension !!! alors même que je reprenais sans forcer. Après exams et manipulations, c'était finalement et toujours pareil chez moi, un problème ostéo : cheville bloquée. Mon corps n'a jamais de tendinite ou autres, il plie, se déforme. Le résultat est généralement un blocage quelque part.

Il a fallu un certains temps avant de remettre cela en place (problème solutionné que ce mercredi), du coup j'ai adapté un peu mes séances en fonction de la douleur et en ne pouvant pas trop y tirer dessus.

 

Donc, petit retour en arrière, la semaine dernière avec mon examen et donc anesthésie générale, j'ai tout de même fait 2 séances spécifique marathon le jeudi (2*4km + 2km) et le dimanche(3*4km). Euh oui car je prépare un marathon, celui de Coulon: le Maraisthon, le 19 Juin.

Je ne vise pas un chrono, surtout dans le temps imparti, mais j'aimerais être en condition et me faire plaisir un minimum en essayant de jouer les premiers rôles.

 

Pour cette semaine, en ce lundi férié, je me suis programmé de la récup (+ ou - ). Je me suis lancé sur 1h30 de vélo suivi de 1h de footing. En fait j'ai fait 41km en vélo et 14km en footing. Ce n'était pas réellement de la récup :) Va falloir enchainer sur le reste de la semaine maintenant !!

Le soir ma compagne me manipule un peu et cela me soulage ce fameux mollet.

 

Mardi. Je partais à la Ramée pour faire des 300m ou des 200m. Le choix a été vite fait car mon tracé (à la roue) a été barré par les services de la voirie: gros tas de terres en plein milieu.

Je me rabat sur un autre tracé mais dont je ne suis pas sûr à 100%. Je fais donc des 200m.

Là encore avec ma tension au mollet, je me méfie. Ça ne va pas si mal. Bon par contre je galère sur ces 200. Cela fait longtemps, c'est de la reprise et quelques kilos en trop. Je fais des séries de 5. Une, puis deux puis 3 avec 2'30 de pause entre. Et je fais deux 200 de plus. Cela en fera 17 au total. Régulier....certes mais pas top : 35" environ. Bizarre tout de même car j'y suis allé franco. C'est sûr que ces 200 ne sont pas sur une piste bien plate et possible aussi que la mesure ne soit pas au mètre prés. Bref, j'ai activé la machine: c'est l'essentiel.

 

Mercredi. Le matin au réveil je me cale sur 30minutes de home trainer en guise de récup de la veille: chose que j'aurais du faire hier soir mais pas pu. Le midi, c'est séance spé marathon. Ca va chauffer avec l'enchainement des derniers jours. Au programme 4 à 5*3000 récup 3'. Sur le premier je suis accompagné par mes amis athlètes, Ben, Guillaume et Jérôme que je croise juste avant. J'en ferais 3 autres. 10'24-10'28-10'28-10'30. Bizarrement j'étais bien sur le premier et le troisième. Régulier ça me va. Le souffle revient, le rythme aussi. Je stoppe à 4 car une pointe assez vive réapparait au mollet. Bon heureusement j'ai rdv chez mon médecin tout à l'heure.

RDV médecin:  comme écrit plus haut, ma cheville était bloquée. Surement à cause de mon 100 de Belvès et aussi par la marche prononcée avec mon fils sur les épaules lors de nos vacances familiales.

 

Jeudi. Ce midi, je pars pour 1h cool car il me faut de la récup et le déblocage de ma cheville est récent. Et je fais bien car je suis rincé et surtout mon corps a encore en mémoire ma position du pied. Du coup encore une petite douleur au mollet.

Le soir c'est séance de côtes (light). 5*100m puis 5*50m et cela deux fois. Je fais du 18km/h environ. Pas terrible mais ce n'est pas mon point fort et justement cela fait partie des choses que je veux travailler. Ma douleur est encore un peu présente. Un peu d'appréhension aussi. Je masse tout ca juste après le repas.

 

Vendredi. Temps parfait pour courir. Footing de récup pour ma part avant un week end chargé. C'est mieux au niveau de mon mollet. Je pense que même si ma cheville est débloquée, j'ai encore une petite contracture résiduelle. A continuer à traiter donc. Ce midi footing 13km - 1h. Bien au niveau du mollet justement. Ce soir je masse.

 

Samedi. Ce matin, je sors mon vélo et je pars rouler un peu plus d'une heure pour 29km à jeun. Je prendrais à partir de 30minutes, ma boisson Effort. Revenu à la maison, j'enfile short et baskets. Et me voilà parti pour 1h de course. L'enchainement est rude (je n'ai pas l'habitude), d'autant plus que je me fixe du 3'45/km (16km/h). Finalement le compteur va se stabiliser sur du 3'40-3'42 au kilo. Mais vers le 4.5km, je vais prendre le vent de face pour atteindre le 8eme kilo. Je tiens l'allure mais cela devient difficile : la réserve énergétique s'épuise. Vite le 8eme kilo que je fasse demi-tour !! Ca y est enfin j'y arrive. Et là bien sûr, les kilos seront plutôt en 3'39-3'38 en forçant moins. A partir du 11eme, la tête prend le relais car le voyant du carburant est au rouge vif. Vent de côté maintenant, l'allure est pourtant toujours sous les 3'45/km. Je continue ....au mental. Aller, 14.4km, il me reste 1.6km mais totalement contre le vent. Je ne lache pas et je termine mes 16km en 59'12. Je ferais une légère récup pour rentrer chez moi.

Bonne séance ce matin avec une chaleur sans précédent (27°C). Grosse et bonne fatigue. Il me tarde maintenant ...de me ravitailler !!!

Vite car juste après j'emmène mon fils au sport.

 

Dimanche. Ce matin c'est totalement l'inverse d'hier. 15°C, vent et pluie. Quel changement ! Ce sera même de mégas averses toute la journée. Je pars tard en attendant une accalmie. Elle se présente, je file. 25' de chauffe. Gammes, lignes droites. Puis séance spé marathon à la Canova. 1km en 3'20 (18km/h) suivi de 1km en 4' (15km/h). Sur les kilos à 18km/h je vais être un peu aidé par le vent et à l'inverse sur ceux à 15km/h j'aurais le vent (et la pluie) de face. A la base je me suis programmé 12 fractions ainsi. Mais je n'ai jamais fait donc à voir et à voir aussi avec la fatigue de la veille. Je tourne bien sur les premiers : 3'16-3'18-3'20-3'20-3'20-3'19. Et puis j'accuse le coup. Je vais prendre un peu plus de récup à ce moment là car je m'arrête pour boire. Et je repars : 3'22 puis 3'23 sur le 8eme mais dans la douleur. J'arrête la séance en ayant fait le kilomètre en 4' de la 8eme fraction. Soit 16km en fractionné de la sorte. Les 12 n'étaient pas réalisables aujourd'hui: fatigue et pas assez d'entrainement (ma reprise est trop récente). Petit footing de récup : 25km au compteur.

Le soir je devais faire 10km mais le déluge incessant m'a incité à rester au chaud. Du coup c'est 10km (approximatif) en vélo elliptique dans mon salon.

 

Voilà la semaine est bouclée. J'aurais fait 131km en courant, 70km de vélo, 30' de home trainer et 45' de vélo elliptique. Et ma foi, plus de problème d'intestin. Encore une petite douleur à mon mollet mais qui s'estompe. Le rythme sur de l'allure marathon commence à s'installer.

J'essaie de m'entrainer davantage en faisant du vélo et de la piscine. Je veux aussi commencer à habituer mon corps à carburer à jeun, plus en vue d'un 100km que du marathon dans quelques semaines.

Bonne semaine et objectifs à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires

Sébastien 26/05/2016 11:30

Séance spé marathon à la Canova => Plutôt Lactate-Shuttle non ? ;-)
Intéressant de voir si tu ressens des bénéfices de ce type de séance à moyen terme.