Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 10:17

Lors de mon 100km de Millau et surtout après le 100km, en vue de mon rôle de lièvre sur le marathon de Toulouse tout juste 3 semaines après, voici ce que j'ai pu faire au niveau "alimentation" pour avoir un maximum d'énergie sur le 100km et pour récupérer au plus vite.

 

Premièrement, lors du 100km, je me suis bien sûr alimenté avec les boissons énergétiques de mon partenaire Ergysport : Effort Menthe et Pêche. J'ai alterné successivement les gouts pour ne pas être écœuré: ce qui arrive fréquemment sur des longues distances. Je trouve que les gouts de ces boissons ne sont pas trop prononcés ni trop sucrés (en gout, sinon c'est sucré car c'est bien le but de la boisson énergétique) et donc permettent d'éviter cette sensation de ras le bol. De plus celles ci contiennent ce qu'il faut : glucides, vitamines, acides aminés...C'est pour cela que je fais confiance à Ergysport. Moi sur ce 100km, je les ai dosé à 3 dosettes pour 500ml. J'ai calculé de façon à être proche des 60g de glucides par heure entre la boisson et les autres produits.

 

Pour avoir ces 60g de glucides, j'ai complété avec des produits de Ergysport dont je ne vous parlerais pas car non commercialisé encore. Mais dès que cela sort je vous le dis!

 

Et grâce à mon "testing" pour Decathlon Escalquens, j'ai pris les gels Ultra 700 spécialement étudiés pour les longues distances. ils apportent des glucides, des vitamines et des acides aminés (BCAA). J'ai pris le gout citron. Les pochons sont pratiques à ouvrir. Le gel est assez fluide pour bien l'avaler et le gout est pas trop mal. Je pense que peut être il faudrait qu'ils fassent un petit effort de ce côté là. Mais c'est tout à fait acceptable.

 

Le résultat est sans appel. Après maints essais sur la distance, je crois avoir quasi trouver mon mode de fonctionnement. Il faut dire que cette fois-ci, j'avais calculé précisément les apports des divers produits.

J'ai testé ! .... protocole 100km
J'ai testé ! .... protocole 100km

En ce qui concerne mon arrivée post 100km. Je m'étais préparé dans un sac remis à ma famille, mes affaires pour me couvrir mais surtout ma propre alimentation d'après course. Le but comme décrit plus haut était de pouvoir récupérer le plus rapidement possible, sans tomber malade (souvent le cas après un 100 car l'immunité est au plus bas) et faire disparaître les courbatures dans un temps record pour pouvoir reprendre un entraînement certes allégé mais sur des allures plus rapides en vue de mon rôle de lièvre des premières féminines au marathon de Toulouse le 22 Octobre.

 

Le protocole fût le suivant.

Tout d'abord j'ai pris ma boisson Ergysport Regen contenant des glucides mais également des protéines et des BCAA pour la reconstruction musculaire. Ensuite LE produit miracle de Ergysport, les gélules Recup !! Je les ai pris en surdosage et plusieurs fois dans la soirée. C'est vraiment un décontractant efficace et rapide. C'est assez impressionnant : on peut apprécier les effets au jour le jour.

 

Puis pour compléter et faire remonter les niveaux en vitamines et minéraux, deux bouchons de Oligomax Ergysport et 8 à 10 comprimés de Spiruline de mon spirilunier du Tarn Nuternel.

A noter que ces deux produits sont mon pain quotidien.

J'ai testé ! .... protocole 100km
J'ai testé ! .... protocole 100km
J'ai testé ! .... protocole 100km
J'ai testé ! .... protocole 100km

Enfin comme Millau est musculairement exigeant en raison de son dénivelé, j'ai porté mon attention sur la partie reconstruction musculaire. Pour cela, je m'étais préparé un bidon de boisson protéinée au chocolat de Aptonia. Puis j'ai mangé car au bout d'un moment il faut bien du solide, une barre protéinée Aptonia et sur plusieurs jours j'ai croqué des BCAA.

Tout ceci dans le but de relancer le catabolisme c'est à dire la régénération du muscle. Le plus de la boisson chocolatée c'est qu'elle a très bon gout. Lorsque l'on termine un 100km, on n'a pas forcément envie de boire des choses avec un gout que l'on a eu sur le 100. Là le fait de boire chocolaté, cela amène le petit plaisir de fin de course. On se fait du bien en se faisant plaisir. Vraiment je conseille.

Au niveau de la barre protéinée, c'est pas mal mais il y a à redire un peu sur la texture. Je la trouve un peu pâteuse. Après sur les apports annoncés, c'est ce que je recherchais.

Enfin les BCAA sont des comprimés à croquer, tel un bonbon, on pioche dans la boite sans trop sans rendre compte. Très bon gout, facile à digérer.

J'ai testé ! .... protocole 100km
J'ai testé ! .... protocole 100km
J'ai testé ! .... protocole 100km

En effectuant ce protocole, j'ai pu faire du vélo le lundi, reprendre à courir le mardi. Je n'ai pas appuyer les jours restant de la semaine lors de mes footings mais j’aurais pu.

Le dimanche donc 6 jours après, j'ai fait une sortie de 14km en 56'50. Puis la semaine suivante je me suis entrainé tous les jours sauf le jeudi. Avec par exemple 8km piste le mardi soir en 28'49 soit du 3'36/km. Le vendredi 3km(10'24) - 3km(10'24) - 2km(7'05). Le dimanche, 6*5' récup 1'30 allure 3'33/km.

 

Enfin cette semaine avant le marathon, mardi 2*10*30"-30" sur de l'allure partant de 3'10/km à 2'49/km.(Cela reste du 30"-30" tout de même). Et enfin un petit 3km le vendredi pour imprimer le rythme du marathon dans mon cerveau, soit  à 3'38/km.

J'ai donc très bien récupérer après un 100km dès plus exigeant.

 

Le protocole a été concluant. Dimanche j'ai emmené les deux premières féminines sur 25km en 1h30'59" soit du 3'38/km.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog