Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 10:46

Lundi 22 Avril 2013. Je rentre dans la dernière semaine. Jour J-5. Aujourd’hui c’est repos complet. Je suis en vacances avec ma fille. On en a profité pour dormir un peu ce matin. On est au calme aussi et rien que ca, cela permet de se reposer un peu plus.

 

Toujours avec le soutien de Grégory mon diététicien, j’essaie de manger juste sur cette semaine. Quoi ? manger juste ??? Oui le principe est assez simple mais pas évident à mettre en œuvre. Je m’explique. Durant une longue période je me suis entrainé plus ou moins durement mais tout de même en bouffant des kilomètres. Mon corps s’est endurcit donc mes muscles se sont adaptés et pour cela mon organisme a eu besoin d’énergie. Mon estomac est donc ‘‘ouvert’’ ! Maintenant que l’on est dans une phase de repos avant l’échéance, il faut entretenir la musculature, donner toutes les vitamines nécessaires et emmagasiner de l’énergie (glycogène dans notre cas précis) pour avoir tous les niveaux à bloc voir au dessus de la normale si possible mais sans pour autant tout dévorer en grande quantité et risquer de prendre des kilos superflus.  Les kilos en trop en course à pied ne sont pas très bien venus. Sans pour autant être maigrissime qui plus est sur 100km ou la graisse aura un rôle déterminant comme carburant. Non, mais je pense qu’il faut avoir le même poids lors de la compétition que lors des entrainements car le corps est habitué a se mouvoir avec ce physique là. On l’a entrainé dans ces conditions là. Le problème reste donc de choisir ces aliments et de ne pas forcément écouter son estomac qui va se comporter comme un petit aspirateur. Surtout les jours de repos complet. Le corps en profite pour essayer de faire des réserves en vue d’un effort qu’il aurait éventuellement à faire. Ensuite sur les 3 derniers jours avant la compétition, on va se concentrer sur la mise en réserve du fameux glycogène pour essayer de saturer son niveau et repousser au maximum la phase d’épuisement et donc du passage aux graisses comme source d’énergie.

 

Tout ceci fait partie intégrante de l’entrainement. C’est une phase primordiale qui demande réflexion. C’est un tout avec la préparation musculaire pour atteindre un pic de forme le Jour J ou au moins un niveau optimal.

 

Mardi : petit footing tranquille de 50’ et 10*100m en déroulé. On garde un fond d’entrainement mais on n’en fait pas trop. En vacances, je m’efforce aussi à ne pas faire de travaux ou bricolage chez moi. Dur dur !! Ca me démange. Mais bon je suis quand même bien occupé avec de l’administratif et je passe du temps en famille.

 

Mercredi : Je me lève assez tôt pour faire mon footing de 40’ car j’ai mes deux enfants aujourd’hui et je fais donc mon entrainement avant que ma femme parte au travail. On déroule encore aujourd’hui.

Tiens cette nuit j’ai rêvé de samedi ! Ca approche maintenant c’est surement pour cela. Bon j’espère que la course ne va pas se passer comme dans mon rêve sinon je serais vert d’avoir fait tout se travail pour ca. Ca vous est jamais arrivé de penser à votre course du lendemain et de voir tout le monde courir et vous vous les regarder passer sans pouvoir rien faire : impossible d’accélérer alors que vous êtes au ralenti. C’est comme si vous étiez extérieur à la course. Bref …

 

Jeudi : aujourd’hui c’est repos et c’est le moment de préparer mes affaires car demain c’est le départ. Je vais donc arrêter là mon récit de la semaine car là bas je ne pourrais pas écrire. De toute façon pour demain la journée va se passait ainsi : le matin départ en famille jusqu'à Belvès. Puis repas là bas. Après digestion j’irais faire un échauffement de 20’, quelques étirements et quelques lignes droites d’accélérations souples. Je pense qu’après j’irai au pot de bienvenue à 18h car je pense qu’il y aura une présentation des équipes nationales venant pour le championnat d’Europe. Enfin un bon repas et au lit.

Le samedi matin il va falloir se lever tôt : petit dèj vers les 5h-5h30 du mat’. A 7h20 mon frère partira en vélo pour se poster vers le 10eme kilomètre avec tous les autres suiveurs. Quant à moi je serais sur la ligne peu avant 8h pour le départ.

Mon frère va envoyer des infos sur mes chronos intermédiaires par téléphone et celles-ci vont être relayées par Sylvaine de I-Run ici

http://www.facebook.com/pages/Urun/120372584649334

ou

http://www.facebook.com/jerome.bellanca?ref=tn_tnmn

 

A très vite pour le bilan et statistiques d'avant course.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires