Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 16:17

Bon ben ca y est j’enchaine. J’ai pu passer la 4eme pendant mes vacances.

Le samedi 26 juillet j’étais de mariage mais le dimanche matin avec 3h de sommeil et pas très frais je me suis pointé en bas de mon village pour la course à St Sauveur. Le parcours avait changé cette année : un bon bout de chemins et de passages à travers les bois tout en montée. Bref sur la première boucle de 5km, j’ai commencé à éliminer les plus du mariage et sur la 2eme boucle j’ai mis un coup d’accélérateur mais sans trop pouvoir : pas de jambes, pas de souffle et le cœur emballé. Je fini 3eme de la course en 35’40 en gros. A refaire pour voir quel chrono on peut sortir sur ce parcours : le premier fini en 35’ et quelques secondes.

Cela ne m’a pas empêché de continuer le plan d’entrainement fourni par mon entraineur et de faire 1h15’ le soir même. Mes vacances débutaient bien !

La première semaine, j’ai doublé du lundi au mercredi. Le jeudi séance juste le matin car le vendredi soir je partais pour Mirepoix sur Tarn pour m’aligner sur le 10km,  sans fiesta la veille cette fois-ci, mais en ayant une centaine de kilomètres dans les pattes tout de même.

Le temps est à l’orage. On aura droit à de belles averses à l’échauffement mais rien après. Du coup il faisait bon pour courir. Je pars faire mon footing de chauffe et je sens mes jambes plutôt pas mal. L’allègement du jeudi (pas double séance) se ressent. Mais voilà, je ne sais pas trop ce que je vaux en course. On verra bien et je suis là pour ca : savoir ou j’en suis. Le départ étant donné, je suis le train imprimé par un triathlète : les jambes tournent et 3’12 au 1er kilo. Mirepoix 1On est rapidement un groupe de 5 ou 6 sur le devant. Toujours le même coureur mène la danse. Moi je suis derrière aux cotés de mes amis Aurélien Jean et Fred Bonotto. Le parcours sort du village et vers le 2eme kilo ca descend pas mal mais de suite après une bonne montée finie de nous chauffer les jambes. Ah le parcours n’est pas si plat que ca alors ! Effectivement un peu plus loin on va encore avoir droit à une descente-montée assez prononcée. A ce moment là je crois, Aurélien et moi commençons à prendre les commandes et derrière cela s’égraine. Le passage au 4eme kilo est sur un chemin sur sol dur à travers champ puis le chemin devient terreux et avec l’arrosage naturel + l’arrosage artificiel des champs cela ressemble un peu à du cross mais ca va tout de même. Sur ces passages là Aurélien est juste devant moi. On retrouve enfin le bitume et une longue ligne droite pour rallier l’arrivée. Côte à côte, on se motive pour prendre du terrain aux poursuivants et on se dit que l’on peut finir ensemble. On passe la ligne du premier tour tous les 2 : il reste 4.5km. Dans le premier virage pour sortir de la place principale, la voiture ouvreuse bloque le passage à une voiture venant en contre sens. Le problème c’est que les 2 voitures côte à côte, ne nous permettent plus de passer. On s’arrête 2-3 secondes et on est obligés de relancer. On est tout de même que tous les 2 en tête. On va passer la première descente-montée et là dans la montée je sens un peu qu’Aurélien accuse le coup mais bon on est toujours ensemble même pour passer la deuxième montée. C’est juste après donc vers le kilomètre 8 environ et au début du chemin que je passe devant pour imprimer mon rythme et lui permettre de me suivre. Mais en une vingtaine de secondes, il commence à craquer. Je lui fais signe d’essayer de revenir et que je l’attends. Mais bon quand on est dans un creux ce n’est pas évident de relancer. On passe les chemins et en retrouvant le bitume, je ralenti un peu et il me rejoint. Il nous reste environ 1 kilomètre droit et plat. Je l’encourage et je relance le rythme car je veux conserver notre place de premier (Pris au jeu !! j’étais venu pour voir ce que je valais au chrono normalement). Là encore mon rythme n’est pas le sien. Tant pis je continue pour voir mon chrono justement et à 100m de la ligne je ralenti et commence à faire des S. Il me rejoint et on passe ensemble. Finalement, c’est Fred Bonotto qui est 3eme pas très loin de nous. Pour ma part, je serais tout de même déclaré vainqueur (même par Aurélien) et avec un chrono de 34’17. Mirepoix 2Satisfait ! Car le parcours est roulant mais quelques passages plus difficiles. De plus, je n’arrive pas épuisé et je sens que je pouvais maintenir mon train sur la continuité et en accélérant progressivement sur la fin. Du coup je suis sur d’être dans les 33’30 sur un 10km officiel. Mieux que ce que je pensais. Bref … récup récup maintenant car demain départ en stage à Font Romeu.

Samedi 02 Aout. Le matin je fais un footing tranquille de 1h15 et vers 14h départ pour le stage. L’arrivée s’effectue en soirée, vers 18h : obligé de passer par Quillan car de l’autre côté le tunnel est fermé. Après déballage des affaires je pars faire un premier footing de 40 minutes. Découverte du site (j’étais venu gamin mais je ne m’en rappelle plus) et première grimpette.

La semaine est calée sur du bi-quotidien. La plupart du temps je fais des footings sans trop regarder l’allure. Le dimanche je commence fort en faisant au total 41.5km dans la journée pour terminer ma semaine sur du 183km. Autant dire que le lundi sera plus cool mais avec 31.8km tout de même.

Après le footing du matin, le mardi soir je retrouve mes cannes et me fais une sortie d’une heure à plus de 15km/h sur des chemins bien vallonnés.

 Je ferais deux séances pistes (à 1800m d’altitude), le mercredi avec du 20*200m et le vendredi sur du 2*3000. Les 3000 sont mieux passés que les 200 car je suis encore juste en vitesse et j’avais les jambes lourdes suite à l’enchainement dans les montagnes. Les 3000 sont réalisés en 10’19 et 10’16 : bien vu le contexte. Surtout que la veille, le jeudi, je n’avais pas fait de bi-quotidien, mais une grosse sortie ou je me suis fais plaisir : Font Romeu (1840m) – descente vers Estannoy (en bas de Bolquere – 1680m) puis remontée au Lac des Bouillouses (2020m avec des pentes à 10%). Ca en aller-retour pour 30.2km en 2h17’. En plus de cela j’ai pu aller faire de la muscu légère dans la salle fitness de la résidence et du gainage environ tous les 2 jours.

Ainsi s’achève le stage car le samedi matin le temps était au retour. Mais j’aurais tout de même effectué du samedi soir au vendredi soir plus de 210km dans les montagnes.

Pas le temps de se reposer mon entrainement continue. Samedi soir séance de 1h30 et dimanche sortie de 2h. Je suis pas mal. Je ne force pas car il faut encaisser le stage mais j’ai l’impression de courir en descente !! Pourtant j’ai encore un peu les jambes lourdes. Semaine terminée avec 212km au compteur.

Pour ma dernière semaine de vacances, je suis seul avec mes enfants mais je me débrouille pour aller faire mes séances (merci les grands parents !!). Le lundi on ne double pas et c’est de la récup. Mais le mardi les affaires reprennent avec un footing de 1h16’ en accélération progressive de 13km/h à 18 km/h. Le soir je dois faire un 10km en 38’ mais en me mettant à mon rythme je le fais en 36’14. Petit fartleck sur pelouse le mercredi avec footing le soir. Le jeudi une seule séance sur 1h30 : je reste cool avec du 14.3km/h de moyenne car le vendredi beau programme pour un 15 Aout.

Séance identique le matin et le soir : 20’ + 10km + 10’. Le premier est demandé en 35’ le deuxième en 38’. Entre les deux repas chez les beaux parents (je resterais soft car je rentre en mode compétition et je ne veux pas gâcher tout ce travail fournit). Le matin le 10km est fait en 34’01. Bon pas grave car la différence ne permet pas de me cramer. Le soir je me mets à mon allure sans trop regarder la montre et en fait je le tombe en 34’43 !!! Euh je crois que l’effet stage est là. Je suis vraiment à l’aise sur ce 2eme 10km, c’est pour cela que je n’ai pas fait attention au chrono proche de ce matin. Bon espérons que cela ne sera pas préjudiciable pour le lendemain. Samedi matin. Une seule séance à faire. 10*1000 en 3’20 récup 1’15. Houla !! Avec la journée du vendredi je ne sais pas ce que ca va donner. Je commence et sur le premier 1000 vers le 500m environ je suis sur des allures de 3’04 au km !!! STOP !!!! Faut que je me calme. Même si je suis en forme, je sais de suite que cette allure je ne la tiendrais pas. Je le termine en 3’13. Les autres s’enchainent entre 3’13 et 3’15. Les 3 derniers sont plus durs mais je monterais maximum à du 3’17. Au final en moyenne je fais du 3’15 sur ces 1000. Et bien là si la montagne m’a pas gagnée !!

Pour justement ne pas perdre les acquis du stage, le dimanche je pars avec mon hydrobag (merci    I-Run !!) sur un peu plus de 2h faire 30km sur les coteaux entre Saint Sauveur et Gratentour. Je monte, je descends et ainsi de suite. La ligne droite entre les villages fait environ 4km moi j’en ferais 6 pour rallier les mêmes points. Et c’est reparti dans l’autre sens ! J’avoue avoir un coup de mou vers la fin et pourtant je ne fais que du 14.2km/h de moyenne mais le stage m’a prouvé que la méthode est efficace et que sur le plat cela se transformera à du plus de 15. La semaine s’achève avec 188km.

Ca y est je suis dans le bain. En 3 semaines de vacances « intensives » j’ai rattrapé mon sous entrainement de cet hiver. Et mieux je me sens costaud. Mon gainage/renforcement musculaire  y est aussi pour quelque chose. Avant je courrais sans relation entre les jambes et le torse. Maintenant, l’action du torse se fait sentir et je reste bien droit dans l’effort. Il ne me manquait plus qu’a retrouver mes quadriceps (chose faite), et le travail de vitesse/seuil va pouvoir se poursuivre sur des allures qui m’intéressent davantage. Dans deux semaines (c’est peu) je serais au marathon de St Girons (Ariège) pour un petit test d’allure grandeur nature : objectif affiché 2h30’. On verra bien …

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires

Paul 20/08/2014 20:54

Salut Jérôme et bravo pour tout ce que tu fais, je suis admiratif.

jeromebellanca 21/08/2014 08:38



Merci bien. Maintenant y'a plus qu'a confirmer l'entrainement et plus tard faire de bons mondiaux. Ca va tarder ...


Merci encore Bonne journée