Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 11:39

Bon après mes 60bornes d’hier, ce matin je fais quelques exos de muscu pour renforcement du tronc essentiellement. Les jambes sont assez lourdes ce midi et je fais 1h cool à 12km/h. Faut récupérer. D’ailleurs ce soir j’ai un créneau pour aller à la balnéo. Il faut que mon corps se remette vite car la 3eme semaine corsée c’est celle là. Cela devrait réduire un peu mais à peine en kilomètres et les allures restent sur le même tempo.

 

Et en prime cette semaine je suis en formation au travail : pas le temps de faire une séance les midis (mardi, mercredi et jeudi). Du coup, mardi matin je pars à 6h30 faire 1h et quelques lignes droites. Le soir je retrouve la piste : ca faisait longtemps ! C’est aussi l’occasion de revoir pas mal d’athlètes de mon club. Malheureusement je ne pourrais pas discuter longuement avec tous. Chacun a sa séance et le stade ferme à une certaine heure.3 séries de 10*400m en 1’16 récup 50m pour ma paume. Allure souple en temps normal (19km/h sur des 400 ca va) mais là je suis en mode ultra alors ca risque de chauffer tout de même. Je sors tard de ma formation et pas mal de choses à voir au club. Je commence ma séance tardivement. Je tiens les 1’14-1’15 au début. Puis la seconde série je suis sur du 1’16 régulier. Enfin sur la troisième série, je l’ai dur sur les 5 derniers : je cravache pour rester entre 1’16 et 1’17. Et bien cela décrasse mais j’en ferais pas plus ! Une petite récup en bonne compagnie (courir en groupe ca fait du bien aussi) la douche et je rentre. Résultat 21h10 chez moi.

 

Pour ce mercredi, toujours la traditionnelle séance : 1h30. Par contre cette fois-ci, la séance de 400m sur piste m’a détruit les quadri. De plus il fait 30°C et le vent souffle fort. Je pars avec mon hydrobag et je ne me fixe pas du 16km/h comme d’habitude du coup. Je vois qur les premiers kilos que j’ai du mal à faire du 4’ au kilo. Puis cela viens tout de même. Mes jambes se délient et face au vent j’attaque les 3’53/km. Je reviendrais avec le vent dans le dos et du coup les chronos vont descendre encore. Puis je vais terminer face au vent et totalement découvert mais je tiendrais l’allure de 3’54/km. Je fais 23.14km donc du 3’53/km. Euh à l’agonie musculairement et vu les conditions météo, ca me va. Et cela me confirme qu’avec du repos, je suis capable de tenir cette allure durant de nombreux kilomètres. De bon augure. Le travail va payer … un minimum. La séance de kiné le soir même me fera le plus grand bien.

 

Ce matin à 6h30 il ne fait pas froid et je pars pour 45’ et 10 lignes droites. 11km avant le boulot. Après une journée de formation au boulot, je prends la route de la piste pour aller faire ma séance de 5*3000 en 10’15 (3’25/km) récup 3’. Le temps est maussade. La pluie menace. Je prends le départ de mes 3000. Premier en 10’06. Je suis facile. Je démarre le second et là le déluge commence. En un rien de temps, la piste, mon maillot, mon short et mes chaussures sont gorgés d’eau. L’avantage c’est que j’ai la piste pour moi. Mais il m’en reste 3 autres !! Je finis le deuxième en 10’08. A chaque fin de 3000, j’essore mon maillot  et j’en retire bien 15cl à chaque fois. Mais je vais me caler en conjuguant avec la météo et faire 10’12, 10’11 et 10’11. Je me change et 15’ de récup sous une pluie fine (heureusement !). Avec tout ca le soir je me couche à 23h.

 

Vendredi est toujours ma journée footing cool. Un petit matinal de 10km et 1h30 le midi. Au total pratiquement 31km.

 

Ce samedi, ayant un rdv le matin je fais ma séance l’après midi. Après un échauffement de 20’, la séance consiste en deux 10km en 36’ récup 5’. J’ai le contre coup de la semaine, des séances pistes et du manque de sommeil de s’être levé tôt pour m’entrainer avant ma formation. J’essai donc de partir juste dans l’allure et de faire les chronos donnés. C’est ce que je vais faire : 35’37 et 35’48. Satisfait.

 

Ce dimanche, le vent souffle : 30km/h avec rafales à 50-60. J’ai prévu une sortie de 40km à 14.5km/h donc moins rapide que d’habitude mais dans les coteaux. Et avec ce vent ce n’est pas plu mal. Cela va me faire une sacrée séance. En l’espace de 6 à 7 km je vais monter et descendre 3 fois les coteaux. Puis je reviens en sens inverse pour revenir chez moi pour me ravitailler (j’ai placé aussi une bouteille vers le milieu de ce parcours). Cette petite boucle fait 14 km à quelque chose près. Ok donc je vais la faire 3 fois en tout. La deuxième boucle se fera mieux que la première car un peu plus chaud. La troisième deviendra un peu plus compliquée, la fatigue aidant. Les quadri commencent à tirer mais je conserve l’allure et comme prévu je finis sur du 14.5 de moyenne mais par contre avec 42kilomètres au compteur. Dénivelé donné par ma montre : 470m en positif et pareil en négatif.

 

Et bien, ca y est je termine mon cycle (infernal) de 3 semaines ardues. 224, 224 et 206km surtout avec des allures proches d’une prépa marathon. Je m’étonne moi-même. Je ne pensais pas être capable de faire cela. Mais à force de travail, cela passe très bien. Je ne vais pas relâcher pour autant tous les efforts. La semaine prochaine c’est une semaine un peu plus récup (~150km) mais justement je vais me concentrer sur la récup car il va falloir réattaquer après (semaine de stage + une semaine chargée).

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires