Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 10:47

Ce matin je dois accompagner mon fils chez la nounou donc pas de footing aux aurores et donc pas de balnéo le midi puisque je vais faire mon footing le midi du coup. 1h tranquille, 12.5km. J’en profite pour faire un peu de gainage. Les jambes sont lourdes de ce week end, j’espère que cela va aller mieux demain.

Ce mardi matin, je suis réveillé par une pluie torrentielle. Impossible de prendre mon 2 roues pour aller au travail. 6h20, allez hop je me lève car en prenant la voiture et avec cette pluie, il faut que je parte tôt si je ne veux pas faire 1h de trajet. Bon du coup, je suis un peu décalqué (réveil dans une phase de sommeil je pense) : j’espère qu’avec un bon thé ca va le faire. J’ai du boulot urgent à faire cette semaine. Ca y est ma tête va mieux en cette fin de matinée, heureusement car ca aurait été dur de partir s’entrainer. Ce midi c’est un 15km en 52’. Je me méfie des restes de la semaine dernière mais finalement je vais l’avoir un peu (relativement) difficile que vers le 12eme kilo. Je passe ce 15km en 51’25 (3’25-3’26/km de moyenne). Je prends ! Le temps était clément mais vu la pluie ce matin je n’avais pas pris mon hydrobag donc pas de ravito pendant ce 15km. Mais pas de défaillance par rapport à cela.

Le soir 1h au programme avec quelques lignes droites. Cette fois ci je pars avec mon frère: il va faire le marathon de Toulouse pour accompagner une personne, donc il lui faut faire quelques sorties même si l’allure voulue est plus que dans ses cordes. On fait notre tour habituel et je finirais avec 16.7km en tout sur 1h11’. 39km dans la journée. Par contre, je ressens une petite gêne derrière le genou gauche. C’est bizarre : je me demande si c’est le début d’une inflammation ou si c’est le muscle qui tire. Dans le doute je me fais du compex et je sors ma pommade anti-inflammatoire. Il faut que je fasse vraiment attention dans ces semaines très chargées.

Le mercredi matin je me pose encore des questions sur ma gêne. J’ai l’impression que c’est mon muscle du mollet qui est tendu et qui tire sur le tendon. La gêne est passagère et non en continue. Je pars sur l’échauffement de ma séance en me disant que je verrais si je la fais ou pas. Finalement je me lance. La séance comporte 12*1000 en 3’20 récup 1’15. Je veux en faire 1 ou 2 pour voir. Tout va bien à l’effort, je continue donc la séance. Je vais les faire (selon les aléas de la portion de route) entre du 3’14 et du 3’19 et en moyenne 3’16’’41. Bien. J’appréhende un peu la récup mais ma gêne n’y parait pas. Il faut que je surveille à froid. Vivement la séance kiné de ce soir… et malheureusement la séance n’a pas lieu car en partant du boulot, problème avec mon scoot : joint de l’échappement mort. Bruit énorme, je l’ai amené direct chez le mécano. Donc pas de séance kiné. Heureusement le soir même, ma femme me confirme la contracture du jumeau interne (mollet). Mes sensations étaient bonnes. Rassuré mais compex et massage au programme.

Ce jeudi, du coup, sans scoot, je me lève à 6h du mat’ pour partir au boulot. Ca va être dur ce soir. Pour ce midi c’est la fameuse séance d’1h30. Je pense que le 16km/h (3’45/km) va être dur à tenir aujourd’hui car les 1000 d’hier sont encore dans les pattes. Les premiers kilos restent entre 3’50 et 4’ au kilo. Puis ca oscille en tirant vers le bas malgré le petit vent de face. Je fais demi tour à 45’ et 11.8km. Et le retour se fait une bonne partie avec ce petit vent dans le dos maintenant ou de ¾. Donc l’allure s’accélère. Puis je me sens vraiment bien et je tombe des kilos en moins de 3’40. J’arrive à accélérer sur les 2, 3 derniers pour titiller le 3’33. Résultat, je fais 24.1km et donc du 3’44/km. Cool ! 3 jours costauds viennent de passer et de belle façon. Le soir 10km en 45’ et un peu de gainage.

Dernier jour de semaine. Je me lève moins tôt pour faire ma séance à jeun et comme d’hab 45’ et 10km plus tard, je suis dispo pour partir travailler. Le vendredi midi c’est toujours en mode soft. Ca tombe bien car il fait chaud. 1h et 10*100m. Au total 14.9km en 1h05’. Ca ira pour aujourd’hui. Un autre gros week end arrive.

Samedi matin. Programme: 8km + 6km + 4km + 2km récup 3‘. Séance de 30km au total. Pour ce samedi cela sera séance unique mais suffisante pour épuiser musculairement avant dimanche. Il y a un peu de vent ce matin mais les conditions sont bonnes. Je voulais faire du progressif avec 3’28/km pour le 8km puis 3’26/km pour le 6km et ainsi 3’24 et 3’22/km pour le 4 et 2km. Le 8km n’est pas si simple que cela mais je le fais en 27’36’’ soit 3’27/km. Et cela me dérouille pour la suite car après tout va s’accélérer. Le 6km en 20’26 - 3’24/km. Le 4km en 13’24 – 3’21/km et comme je commence à passer sous les 3’20 sur les derniers kilos, je donne presque tout (en passant à demain) sur le 2km et le boucle en 6’28. Super content de la séance.

Ce dimanche, pour une fois, pas de marché pour moi, je laisse cela à ma compagne. En fait je pars pour faire, sur une allure plus accommodante (14.5km/h) une sortie de 4h environ et surtout 60km. Ainsi je veux varier un peu les sollicitations le dimanche. Il fait beau et frais ce matin mais le vent souffle : encore !!! Grrrrr ...c’est tous les dimanches !!! On part avec mon frère. Il vient courir avec moi une petite partie en vue du marathon de Toulouse. Je me mets directement à l’allure ou presque et je sens qu’il souffle un peu. C’est sûr que dès le réveil et sans transition on court à 14-14.5km/h. Puis les muscles étant chauds, l’allure est plus fluide. On court sur ma boucle de 11km environ. Au bout de 3km sur la deuxième boucle mon frère fait demi-tour pour rentrer chez lui et m’attendre en vélo. Je finis mon deuxième tour et synchronisés il se met à côté de moi en vélo avec les ravitos. Je voulais partir en suivant sur le bord du canal et être tranquille par rapport aux voitures mais le vent s’est encore durci et je l’aurais eu de face sur des dizaines de kilomètres à l’aller. Je décide donc de poursuivre mes boucles de 11km. Et puis comme ca au lieu de compter les kilomètres je compte les boucles : plus que 3 et quelques kilomètres. Je suis constant dans l’allure et le 4’05/km se dessine sur ma montre. Sur chaque fin et début de tour j’ai environ 4 kilomètres face au vent. Lors de la 4eme et 5eme boucle, j’amorti dans ce passage car cela devient dur de le contrer et le but n’est pas là, mais au maxi je ferais un kilo en 4’12. Vers la fin (56eme km) j’ai plus de mal à monter les jambes. La fatigue de la séance et de la semaine est bien présente. Au bout des 60km, je m’arrête en 4h04’47’’. C’est à 10secondes près, la base de mon record sur 100km (6h47’41).  Je sens bien mes muscles mais pas en souffrance comme sur ma première séance de 3h mi septembre avec des variations d’allures (normal j’avais fait du 3’49/km de moyenne en accélérant sur la fin). Ce sera ma séance la plus longue : je ne pourrais pas refaire une séance comme celle-ci avant les mondiaux (même si j’aurais voulu en faire une deuxième,  je testerais cela pour une autre préparation). Repos maintenant pour ce début de dimanche après midi …et oui car du coup il est déjà 12h passé ! Je ferais un peu de jardinage-élagage l’après midi quand même.

Bon et bien je croyais que cette semaine allait être très dure car j’avais fait une semaine dernière avec des allures conséquentes et 224km au total. Et bien pas du tout ou pas trop. Le début de semaine un peu rude oui mais la semaine avançant les jambes allaient mieux.  Les séances du week end le prouvant. Et pourtant …. Je totalise encore cette semaine un 224,4km. Et je ne suis pas à l’agonie, loin delà ! Cela va porter ses fruits, cela ne peut pas être autrement … Mais il faut que je reste vigilant car une 3eme semaine assez musclée se profile.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires