Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 14:28

Je n’avais pas eu le temps de mettre un article en vue du semi de Tournefeuille donc je vais essayer de faire un avant pendant et après ce semi.

Actuellement je m’entraine toujours pour faire le lièvre des premières féminines au marathon de Toulouse : base environ 2h33’-2h35’. J’étais pratiquement sur de ne pas être au top pour faire le semi mais j’avais quand même mes chances à défendre et ca devait être un bon test personnel.

J’avoue que l’entrainement fût assez dur sur le mois de septembre. Il faut dire que je me suis fait pas mal de travaux chez moi en parallèle des 130km à 140km par semaine. Par contre fin septembre, j’ai retrouvé la pêche et j’ai fait une semaine d’entrainement ou les sensations revenaient : 10*1000 en 3’14/km sans piocher, 2*5000 a 18km/h etc. …en étant bien au niveau du souffle et des jambes. Du coup, dans l’euphorie,  il est vrai que j’ai fait une séance pas très recommandée le jeudi avant le semi. Le seul hic a tout ca est une douleur dans le dos qui me gène depuis plusieurs jours. Je pense à une contracture suite a mes activités sportives et non sportives. Je ne m’en fais pas trop jusqu'à 2 jours avant le semi ou la, la douleur est plus que présente. Je m’applique des soins et prend quand même le départ. Finalement je ne sentirais quasiment pas la douleur lors de la course.

Dimanche 07 Octobre.

Je retrouve sur le lieu de rendez vous pas mal de coureurs que l’on côtoie tout au long de l’année. Je prends des nouvelles de chacun et un certain nombre sont la pour peaufiner leur préparation au marathon de Toulouse. Puis je croise des favoris sur ce semi : Romain Courcières, Yannick Kerlock, Arnaud Bessède. Je discute un peu avec Romain (très sympa) qui me dit que le but pour lui est d’emmener Yannick sur les bases de 1h09’-1h10’ mais que lui par contre ne sais pas trop ce que ca va donner car il a la crève depuis quelques jours.

Bon le départ est donné. Je reconnais aussi un certain Olivier Laloux : meilleur que moi sur 10kil. En règle générale, ils sont tous meilleur que moi sur 10 kil mais un semi c’est autre chose.

Ca part vite. Moi je reste dans ma ligne de conduite de faire du 3’20/kilo et d’essayer de tenir, ce qui donnerais 1h10’20 au final. Passage au 1er kilo en 3’14 et devant Kerloch, Courcieres et Bessède ont déjà une large avance, ils ont donc du passer en 3’05-3’08. Je ne m’affole pas je suis en 5 ou 6eme position sur ceux qui courent le semi. Olivier Laloux me talonne. Vers le 3eme kilo on remonte des gars et je pense qu’a ce moment la je suis 4eme. Au loin déjà je vois que Kerloch s’est fait la malle.

Petit à petit Olivier décroche et je commence à rattraper Romain et Arnaud. La, après le 5eme kilo je me sens bien mais c’est que le début. Nous arrivons vers le 8.5km et je dépasse Arnaud suivi juste après de Romain. Je suis donc 2eme. On m’indique a vélo que rapidement l’écart se creuse. De toute façon je reste sur ma ligne de conduite et au passage au 10 je suis en 33’26 : ca va.

Mais a ce moment la y’a une bosse et juste après je me sens moins bien d’autant plus que j’essai quand même de cravacher pour revoir Yannick… mais il est déjà assez loin a vrai dire. Entre le 13eme et le 14eme on se croise et il doit avoir 500m d’avance. Je me dis que ca sera pas pour moi aujourd’hui et je regarde l’écart avec les poursuivants : je dois avoir à peu près la même distance avec eux, donc faudra pas ralentir. Et ca devient dur !! Déjà L. Voila la course est finie a ce moment : ca ne bougera plus enfin pour les places 1 et 2. Yannick prendra encore plus d’avance car moi après le 18-19eme je suis cuit et je laisse filer car je sais que je resterais second. A l’arrivée le temps n’est pas extraordinaire 1h11’50 : ca faisait longtemps que je n’avais pas fait ça, certes sur un parcours pas si simple et avec un taux d’humidité conséquent mais quand même. Je me souviens avoir gagné ce semi en 2010 en pleine prépa pour le marathon en 1h11’17 avec un vent conséquent et des rafales a 70km/h. J’apprendrais après que Romain (avec sa crève) a abandonné. Arnaud fini 3eme. Au final je suis quand même prêt pour faire le lièvre au marathon de Toulouse car la base au semi doit être de 1h16’-1h17’ et j’ai beaucoup de foncier consécutif a des sorties longues tous les dimanches.

A l’arrivée je rencontre encore plein de monde que je connais et c’est toujours sympathique de pouvoir échanger sur le planning de saison et/ou sur le coté personnel et non sportif. Je donne rdv à l’organisateur des Boucles de Fenouillet pour faire le 10kilomètres dimanche qui arrive le 14 Octobre (première édition de cette course).

Mais voila, en partant faire ma récup, la douleur dans le dos revient et très vive cette fois ci : a froid quoi.

Aie !! C’est donc surement pas une contracture. L’après midi je souffre et j’arrive tant bien que mal à jouer avec ma fille : dur dur dur. Il y a un blocage quelquepart. Je passe une mauvaise nuit. Je ne suis vraiment pas sur d’aller faire ce 10kilomètres dimanche prochain. Lundi matin mon ostéo me trouve une place en début d’après midi (super sympa). Bassin décalé, le psoas tire les vertèbres (pour résumé). Déjà dans l’après midi je sens un soulagement.

On est mardi, j’ai passé une bonne nuit, ca va mieux même si je ressens encore un léger pic dans le dos. Ce soir sur les conseils de mon manipulateur, test 30’ de footing que je vais faire sur terrain souple. A suivre pour la reprise des entrainements ou pour voir s’il faut encore des corrections.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires