Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 10:14

Et me voilà reparti dans la continuité, sur une semaine chargée. Cela sera la troisième d'affilée. Il faut avant tout faire attention aux récupérations. Savoir gérer les footings lents : ne pas suivre ses sensations si on se sent bien. Pas question de se coucher tardivement, il faut le plein de sommeil. Et toujours, apporter avec l'alimentation, le nécessaire pour être au top de sa forme, ne pas tomber malade, pouvoir accumuler les séances.

Une préparation marathon afin d'espérer accrocher son record personnel, est un long chemin sur lequel l'improvisation n'a pas de place. Il faut garder sa ligne de conduite malgré les aléas divers et variés (physique, mental, travail, famille ...). Ce n'est pas toujours évident. C'est ainsi que les pro (dans différents sports) ont un sacré avantage sur nous les amateurs, en pouvant préparer une compétition totalement libre de contraintes de la vie: la récupération est décuplée et donc les performances à l'entrainement s'en ressentent.

 

Bref... Pour cette semaine, le froid, le vent et la pluie se concentrent pour venir m'em....der pendant ma préparation. On a eu un hiver doux mais là on a tout sur une semaine !! C'est surtout ce vent incessant depuis plusieurs mois qui énerve. En espérant que le 3 Avril, il n'y en ai pas.

 

Ce lundi, c'est footing de récupération. 1h30 et 19.2km. C'est ce que m'indique mon entraineur. Footing cool cool. Je sais qu'il a raison car plus la semaine avance, plus cela se corse. De toute façon je suis cramé du week end et je ne lutte pas dans le vent et le froid.

 

Mardi. Le soleil revient mais il fait tout de même un peu froid et toujours ce vent qui glace.

Ce midi: 1h de footing et du gainage. Le soir footing 40minutes puis 25' de technique et 10*100m sur la pelouse. (24km)

 

Mercredi. Et ca continue !! Pluie et vent !! Heureusement il ne fait pas trop froid. Mais que ce vent m'agace. Une rafale de face et on reste cloué sur place. Ce jour, séance longue. 1h15-19.1km puis sans arrêt 12*1' récup 30". Avec le vent environ du 18.7km/h de moyenne sur les fractions: pas terrible mais bon. Je pense que l'accumulation des semaines se fait sentir. Puis de suite après 15' sur du 3'50/km de moyenne. Total 28km. Je sens bien mes quadri mais j'étais facile sur l'allure 15km/h +. Mais les bonnes séances arrivent....

 

Jeudi. Bon ben pas cool, encore ce vent et des averses. Au menu 15*1000 demandé en 3'12 récup 1'30. La récup ne m'inquiètes pas, je récupère très vite. Mais comme discuté la veille avec Ali, on se rend compte que je n'ai pas eu le temps de retrouver mon niveau de VMA avec les deux années consacrées au 100 bornes et à l'équipe de France. Donc le 3'12 semble difficile. Et surtout ce vent terrible ne va rien arranger. J'hésite à partir sur du 3'15. Je les fais en aller -retour et sur route, au bord de mon canal préféré. Bon je me lance je verrais bien. Sur le premier (en aller) j'ai plutôt un vent favorable: 3'11. Le 2eme (en retour), je ne prends pas de rafales: 3'13. Le suivant 3'11. Et puis les éléments se déchainent. La météo l'avait prévu. Le vent va se renforcer et les rafales vont être plus fréquentes. Et surtout je vais aussi le prendre sur les 1000 "aller". Je vais carrément me faire balayer à des moments sur les derniers. Je commence donc à taper les 3'14 - 3'15. Et puis déjà pas très bien dès le début (avec l'accumulation des semaines), à force de lutter contre ce vent, je pars à la dérive. Pire !! Sur les derniers je n'avance plus: 3'22 !! Sur ces chronos là, les rafales me clouent sur place. Du coup je repars avec les muscles chargés sur le suivant. L'horreur. Je ne lâche pas pour autant et je vais jusqu'au bout des 15 fractions. Au final je vais faire une moyenne de 3'17/km. J'étais déjà pas trop en confiance, ca n'arrange rien.

J'en ai discuté avec Ali et je crois que c'est mort pour mon 2h20'40 au marathon. Mais en jouant sur mon expérience et sur ma pratique du fond, je vais essayer de battre mon record tout de même. C'est peut être faisable. On en reparlera sur un bilan de dernière semaine.

L'après midi c'est le déluge dehors avec même de la grêle.

Je ressors sur une éclaircie pour 30' de décrassage et un peu de gainage. Journée a 33km.

 

Vendredi. Ca ralenti. 1h15' souple - 17km.

 

Samedi. Bon et bien on continue. Vent ++ encore. La galère. Ce matin c'est 6km-3km-6km-1km-1km. Temps voulus 20'30-10'-20'30-3'15-3'10. Je m'attache à faire 1km de récup entre les fractions sur environ 4'. Je fais le premier 6km en 20'16 mais avec une bonne partie contre le vent. Du coup pas facile. J'accuse le coup sur le 3km suivant ou je fais tout juste 10'02. Sur le deuxième 6km avec plutôt le vent favorable mais de côté, je traine les pattes. D'autant plus que les rafales de vent me déportent régulièrement. Il faut corriger la trajectoire. Bref 20'37. Je suis cramé: de la séance, des conditions météo et des semaines accumulées. Derniers kilos: 3'19 et 3'16. Il est temps de prendre du repos, je pense. Séance à 32.3km.

 

Dimanche. Et ca continue au niveau du vent. Pour autant ce matin je pars un peu plus confiant car c'est une sortie typée 100km. Je vais faire 6 boucles de mon circuit training soit 35km. J'ai prévu de partir à jeun sur la moitié et sur les 3 boucles restantes m'alimenter avec un gel ou 2 et de l'eau. Je ne suis pas pour les gels avec mon expérience sur le 100 notamment mais lors du marathon je n'aurais pas le choix (pas accès à un ravitaillemnt perso). Donc je préfère tester un peu et réhabituer mon organisme.

Bon c'est parti. Ouille, j'ai les jambes lourdes !!! Mais je sais que cela va se chauffer. Et puis je déchante vite car sur la bonne partie plate de mon circuit, complètement dégagée, je vais avoir le vent de face. Décidemment. Même avec les gants j'ai les mains gelées. Finalement il va me tarder les montées en seconde partie du circuit: partie ou je vais me réchauffer.

A la 3eme boucle je commence mon ravitaillement et je sens qu'il le faut. Je galère de plus en plus sur la partie ventée et je ne prends plus trop de plaisir (rare !). J'en termine avec donc 35km en 2h21'40.

 

Et voilà donc cette semaine se termine par un autre 188km. Mais que ce fût dur. J'espère que je me suis entrainé et pas sur-entrainé. J'ai des doutes à cause du moral. Mais je pense que celui-ci n'était pas au beau fixe à cause des conditions météo. Cela me faisait râler de ne pas tenir les chronos. Je vois que sur des sorties sans objectif le moral était bon. Ce n'est pas un écoeurement de surentrainement. Enfin on verra cela en semaine prochaine. Je vais récupérer un peu et tester tout ca sur le semi de Blagnac dimanche prochain. Pour autant l'objectif ne sera pas de le faire à fond. La vraie course est le 3 Avril et non dimanche.

 

 

Merci à Ergysport de me faciliter ma récupération.

 

Prépa marathon S6.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article

commentaires