Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 09:03

Ca y est on y arrive, aujourd'hui petit footing de récup de 30minutes, souple.

 

J'en profite pour remercier par avance mes partenaires:

 

SII   http://www.groupe-sii.com/fr

Ergysport    http://www.ergysport.com/

Nuternel   http://nuternel.com/

Tensport

E.Leclerc Drive   https://fd8-courses.leclercdrive.fr/magasin-143101-Bruguieres.aspx

Blagnac Athletisme   http://www.bsc-athle.com/pages/index.php

 

Demain, J-2, repos car trajet en voiture. 900km tout de même. Va falloir gérer et ne pas se fatiguer. On part à plusieurs athlètes du club. On va se relayer pour conduire.

Je ne pourrais donc pas publier.

 

Samedi, J-1, petit footing de 15minutes et quelques lignes droites au programme. Puis retrait des dossards et préparation de la course ( ravitaillement etc ...).

 

Dimanche Jour J, il faudra se lever autour des 2h-2h30 du mat'. Le départ étant à 5h. Après...la suite dans un prochain article. Mais, et quelque soit le résultat, il faudra me laisser un peu de temps.

Objectif Cléder 2017: J-3
Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 09:59

Ce mercredi. Dernier footing allure 100 de 8km. Il fait chaud et il y a du vent. Heureusement que la séance est courte :)

 

En parlant du temps, sur Cléder a priori ils annoncent 16-18°C, du vent du Nord et des averses. C'est pas le temps idéal mais ce n'est pas catastrophique loin de là.

Je régulerais le rythme en fonction.

 

Voilà, il me tarde maintenant de mettre les bagages dans la voiture. J'ai hâte d'y être.

 

Objectif Cléder 2017: J-4
Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 09:41
Objectif Cléder 2017: J-5

Ce matin au réveil, je me cale sur mon home trainer pour 40 minutes sans forcer.

Hier soir je me suis massé comme prévu.

 

Aujourd'hui je ne ferais rien de plus. Mis à part, visualiser le parcours et faire mes séances de sophro. Ce qui fait partie intégrante de l'entrainement. La fin de course se gagne là.

De plus, petit à petit, chaque soir, je prépare des affaires pour le voyage. Ainsi je ne vais pas me retrouver à tout devoir faire la veille, en sortant du boulot, à la va-vite en risquant d'oublier des choses.

 

Enfin, je commence à regarder la météo sur Cléder pour affiner mon allure de course, pour prévoir les tenues de course, pour ne pas être surpris et être perturbé.

Rien ne doit me perturber le jour de la course. Ainsi le potentiel physique et mental sera optimisé.

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 13:32

J-6 avant Cléder 2017. Mon troisième Championnat de France.

 

Le temps est à la récup sans pour autant laisser le corps s'endormir. Un "savant" dosage. Ne pas trop en faire, la prépa est finie.

Ce midi je pars pour 10km à allure 100. Euh .... en fait je vais un peu trop vite: 38'00.

Pas grave sur cette distance là. Cela ne va pas m'épuiser. Et je me connais assez pour partir à la bonne allure le Jour J.

Je termine par de bons étirements.

Ce soir je me masserais.

Objectif Cléder 2017: J-6
Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 09:26

Et voilà. Le travail est fait. Le plus dur commence :) Diminution de moitié du volume d'entrainement. Emmagasiner un maximum de sommeil. Faire le faignant. Ne pas (trop) bricoler chez moi. En un mot RECUPERER.

Il faut tout faire pour avoir le corps et l'esprit détendus, les jambes et le mental frais le jour J.

Avec l'expérience c'est quelque chose que j'arrive à mettre en place même si l'enjeu du championnat de France me donne tout de même un peu de stress. Il ne faut garder que le bon, que celui qui va me permettre d'avancer, de me surpasser.

 

En attendant pour récupérer, ce lundi c'est footing 15.3km suivi de quelques exos d'abdos, lombaires.

 

Mardi. J'ai encore les jambes lourdes et il fait chaud ce midi. Je temporise et fais un footing de 10km suivi de 4 lignes droites.

 

Mercredi. Depuis hier soir c'est le déluge. Il pleut. Certes moins ce matin mais les températures ont chutées. Je ne m'en plains pas. Ce midi, je fais ma séance prévu hier à savoir petit fartleck à la sensation sur 6.2km soit environ 4.7km rapide, le reste en récup. Allure moyenne environ 18.6km/h. Le souffle assez haut mais les muscles puissants et relâchés.

C'est tout, je rentre au bercail.

 

Jeudi. Bon ben j'ai l'impression que c'est la semaine de transition au niveau météo. Après avoir eu une semaine caniculaire, celle-ci est tout à fait l'inverse. Ce matin 16°C et du vent en rafale à 70km/h.

Toujours dans un soucis de maintenir un certain rythme mais de récupérer, j'adapte ma séance en fonction de cette capricieuse météo. 15.3km.

 

Vendredi. Ce matin au réveil 40 minutes de home trainer.

 

Samedi. Et bien, j'ai réceptionné hier soir mon tapis de course. J'ai franchi le pas. Gros investissement qui j'espère va me permettre de grapiller encore. Je vais pouvoir m'entrainer tôt le matin en hiver, lorsqu'il y aura des épisodes de tempête, lorsqu'il va faire canicule et bien sûr pas de contrainte en étant seul avec les enfants à la maison. Voili donc ce matin j'ai passé un bon moment à monter l'engin. Et une fois prêt et comme il faisait encore pas mal de vent dehors, ben j'ai testé de suite.

Et pour une première,  j'ai bel et bien testé car 20km à 15.2km/h environ.

Parfait. J'ai juste eu un soucis c'est qu'avec la sueur je commençais à patiner sur le tapis. Il a fallu que je l'essuie. Faut que je trouve une solution. Running clouté ?? :):)

 

L'après midi, dernière petite séance de prépa physique avec Marco. Il m'a convié à la salle Warrior Adventure près de chez nous pour changer et se faire plaisir. Et c'était très bien !! Même si je n'ai pas fait autant que je pouvais car le vrai combat est dimanche prochain. Mille merci Marco.


 

 

 

Objectif Cléder 2017: S2Objectif Cléder 2017: S2

Dimanche. Cette nuit j'ai dormi 10h !! Le matin j'en profite pour prendre le temps, faire le boulanger, tester de faire des barres perso pour mes courses et aller au ciné avec mes enfants. Cool ! Le soir en fin de journée, après avoir passer un peu de temps à bricoler un support pour ma tablette, je m'installe sur mon home trainer et devant ma tablette pour 45' et une petite vidéo. Ca déroule. J'ai de bonnes sensations. Le week end a fait du bien. Le repos est entamé.

 

Sur cette semaine, j'en suis à un peu moins de 74km et 1h25 de home trainer. Je voulais faire un peu plus d'allure 100km (mais pas plus de kilomètres) mais le vent en a décidé autrement. Pas grave, l'entrainement est fini et cela m'a permis de me reposer.

La semaine prochaine, je vais alterner course et home trainer et surtout commencer les préparatifs pour le voyage.

 

Cléder c'est là. 4 jours de boulot et en route pour le Finistère.

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 09:33

Semaine 3 !!! Ca approche !!

Revenu de mon marathon, en ce lundi matin je récupère avec 30 minutes de home trainer puis le midi petit tour à la piscine en mode relax.

 

Mardi. C'est reparti. Le matin à jeun à 6h15 car trop chaud dans la journée : 15km en 57'31. Petite sieste le midi et le soir au club sous 34°C 5*1000 récup 200m pour dérouler en 3'26 de moyenne. C'est pas top il fait vraiment trop chaud.

 

Mercredi. J'ai mal dormi comme toute la famille d'ailleurs. J'adapte donc ma séance du jour car je ne me suis pas levé. Je suis obligé de la faire à midi : l'horreur !!! Donc15.2km cool en 1h10'.

Séance kiné le soir.

 

Jeudi. Journée la plus chaude. On atteint les 37-38°C à l'ombre !!! Je me réveille à 5h30. Je décolle à 6h. 20km en 1h18'44. Je gère l'allure. Je voulais 1h19'. Par contre, j'ai les jambes un peu lourdes et ce n'est pas si simple que cela d'être régulier sur la fin. Faut dire qu'il fait déjà très lourd. On va rester au frais le plus possible ce jour. Mais vivement qu'il pleuve !!!

 

Vendredi. Ah enfin !! La chaleur retombe. Il fait 20°C, il bruine, il est 6h. Je sors sur 20km en 1h17'44 (3'53/km). Je m'arrête et surprise je peux respirer !! Cet épisode de canicule m'aura séché tout de même. Vivement demain pour dormir un peu.

Le midi. Il fait gris et 26-28° ?? Ca va le faire. 10 degrés de moins qu'hier !! Re belote: 20km. Cette fois ci par contre je suis réveillé et pas à jeun. Du coup je fais 20.3km en 1h15'50 (3'44/km). Et cela suffira pour la journée. Avec tout cela, je n'oublierais pas de prendre ma boisson Ergysport Regen. Il faut continuer à s'entrainer dans ces dernières semaines mais en pensant à la récupération. Ce soir je prendrais quelques gélules Ergysport Récup : magique !!

 

Samedi. 50 minutes de home trainer.

 

Dimanche. Dernière sortie longue. J'installe mes ravito sur le bord de la clôture de ma maison et je me lance sur mon "circuit training" : boucle de 5.8km avec environ 60m de dénivelé positif. Pour l'instant il fait bon. Je tourne assez bien sur la 1ere boucle. Puis ça s'accélère sur la 2eme. Mais je ralenti et je gère sur les suivantes. Faut dire que sur la partie roulante j'ai le vent de face. Je ressens aussi  la fatigue de la semaine. Et à force de montée et descendre, les quadri en prennent un coup. Mais je serais régulier sur les boucles 3 à 6. Je termine par 5 km de plat. Voili 40km en 2h36'51 (3'55/km).

Place à la récup.

 

Cette semaine, j'ai effectué 145km, enchainé avec le marathon de dimanche dernier, c'est très bien et suffisant. Il a même fallu gérer et faire attention à la fatigue. D'autant plus qu'avec la chaleur, j'ai été contraint à me lever hyper tôt les matins pour courir et donc la plupart des entrainements étaient à jeun.

Pour la semaine prochaine, le temps est annoncé plus clément et de toute façon je réduis drastiquement le kilométrage. Ma prépa est finie, je vais juste faire quelques séances pour entretenir et garder le corps dans le mouvement. Affutage, affutage.

 

 

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 12:20

Bon voilà cette semaine je récupère de mes efforts et il est temps. Entre la charge d'entrainement et la chaleur, le corps a besoin de répit.

Cette semaine, j'ai tout de même prévu un peu d'allure 100, un peu de rythme et comme sortie longue, le marathon de Coulon ce dimanche. Dernière compétition avant le France.

Je vous rassure de suite, ce marathon je le prends comme une sortie longue un peu appuyée mais nullement comme une vraie compétition. L'objectif est bien le 9 Juillet. Pour autant je devrais me situer pas si loin de mes derniers chronos sur la distance.

 

Et donc ce lundi, au menu, le matin à jeun 40 minutes de home trainer et c'est tout.

 

Mardi. Comme il fait hyper chaud (on atteindra les 37-38°C au soleil dans la journée), je me lève et pars faire ma séance à 6h30 : il fait environ 20°. A jeun je fais 20km en 1h16'21 : 3'49/km.

Le midi j'en profite pour faire une petite séance de relaxation façon sophro.

Le soir au club, je pars dans les bois et fais un fartleck court : 10*40"-40". Et cela suffira. La chaleur me crève.

 

Mercredi. J'ai très mal dormi car hier soir la chaleur ne retombait pas et c'était un temps très très lourd. Je me lève encore et vers 7h je fais footing de 10km. Le midi au boulot je continue la récup avec 40 minutes de vélo d'appartement. Et le soir séance de kiné.

 

Jeudi. Aujourd'hui le temps est un peu clément. Il fait 20° ce matin mais à 8h et ce midi c'est tout de même 28°. On respire un peu.

Je profite de cette semaine un peu allégée pour remettre du rythme sur un volume restreint. Je fais 2*2000. Bon on ne peut pas dire que cela soit la séance idéale avant un marathon surtout à 4 jours de celui-ci. Mais encore une fois, l'objectif est bien Cléder. Je voulais même faire 2*3000 mais je me suis ravisé. J'ai pas envie non plus de laisser toutes mes plumes sur le marathon.

J'ai les jambes cramées depuis quelques jours. Enfin, pas de bonnes sensations. il me faut assimiler je pense. Au fur et à mesure du footing de chauffe, cela va tout de même mieux. C'est aussi une fausse impression. J'ai la sensation de me trainer alors que la montre me signifie que non. Et cela se confirme sur les 2000. Je les fais en mode soutenu mais facile. C'est à dire, le souffle actif mais les jambes pas dans le charbon. Et ça passe mieux que prévu sur le papier: 6'42 et 6'37. Va comprendre !

Je n'en ferais pas plus pour autant. Je me préserve.

 

Vendredi. Je relâche encore en ne faisant que 40 minutes de home trainer le matin avant le boulot.

 

Samedi. Je pars faire 8km en 38'10. Je déroule. Départ vers Coulon à 14h. Avec mon père nous prenons notre chambre d'hotel vers 18h puis nous partons au retrait des dossards. Je retrouve pas mal de personnes. C'est un accueil chaleureux. C'est extra.

On enchaine en prenant le repas sous le chapiteau et en rencontrant Sylvain Mouquet, excellent marathonien (record en 2h22') et qui avec 6 ans de plus que moi a encore fait 2h27' il y'a tout juste 2ans. On discute un moment. Cela fait plaisir de discuter avec des coureurs simples comme moi. 

Allez c'est pas tout ça non plus mais il faut rentrer pour se coucher.

 

Dimanche. Levé à 6h. J'avale mon gâteau sport maison puis on descend au petit déj ou je prends juste un thé. Bon j'avoue je prends quelques petits trucs dans mon sac pour l'après marathon : trop dur de pas en profiter !!

Un petit tour de voiture pour aller sur le site du marathon. On arrive assez tôt. Je ne m'échaufferais que 15 minutes environ. Il fait déjà très chaud et le vent souffle fort.

Bon va falloir gérer la course. De toute façon, dans l'idéal ce que j'ai prévu est de faire mon train régulier en vu du France de 100. Mais cela m'intéresse aussi de gagner (forcément). Du coup si je dois être à la bagarre sur la fin, ben à voir si je peux me battre et/ou à voir de ne pas trop y laisser des plumes. Il ne faut pas que je me crame à 3 semaines de mon objectif.

 

Je sais que l'on est potentiellement 3 ou 4 à pouvoir jouer la gagne.

 

Allez c'est parti. Casquette de rigueur. Deux gels en poche. De l'eau au ravito tous les 5km et aussi tous les 2.5 (zone d'épongeage). Le règlement Fédé précise qu'en cas de forte chaleur il peut y avoir de l'eau tous les 2.5. Heureusement.

Ca part tranquille, je me retrouve en tête avec David. Un coureur qui court pour SOS préma. On échange sur les 2 premiers kilos. Lui veut mettre en avant l'assos en question. Je le laisse être sur les gros plans des photographes sur ces premiers kilos. Il m'en remerciera et on prendra des photos avant le podium. Belle rencontre.
 

 

Objectif Cléder 2017: S4

A partir du 2eme, j'accélère un peu. Alors que Sylvain était à nos côtés, je me retrouve de suite seul. Je fais tout de même attention à ne pas trop pousser d'entrée. Je suis bien. On commence à ressentir les effets du vent. Sur le 4eme kilo environ, ça freine et sur le 6 et 7eme, vent de dos, ma montre bippe des 3'32 à 3'37/km. J'hésite à ralentir mais je suis simplement porté donc je laisse faire. Tout va bien. Je rentre dans les marais, je passe le 10eme en 36'20 environ (prévu 36'40). Là les difficultés de parcours commencent mais en même temps je me dis que l'on va capter l'ombre et que ma foi on devrait être protégé du vent.

 

Dommage mes prédictions ou espoirs sont faux ! L'ombre ne sera que parcellaire et je ne serais nullement protégé du vent. La température augmentant, le corps va en prendre pour son grade. Ma stratégie démarre en prenant à chaque ravito deux gobelets d'eau. Un pour boire et un pour mettre sur ma casquette.J'avance. Je crois déjà les marcheurs dans l'autre sens. Je passe les ponts de bois, j'arpente les chemins de terre, j'ajuste ma foulée sur les 800m de lattes de bois au sol.

Objectif Cléder 2017: S4Objectif Cléder 2017: S4

Je tourne à droite, je tourne à gauche. C'est extrêmement jolie et ludique mais tout de même contre performant. Je le savais depuis l'an dernier. Bref,  passage au semi avec une cinquantaine de secondes de retard (je voulais tenir le 3'40/km). Je continue, je suis en tête.

 

Au rebouclage (24eme kilo) sur la ligne d'arrivée, j'ai un passage ou je suis moins bien. Je paye mes efforts dans les méandres des marais et l'élévation très nette de la température. L'allure reprend vers le 26-27eme car vent de dos mais je vais galérer jusqu'au 30eme.

 

Et c'est dans ce passage que j'entends aux applaudissements des spectateurs que le 2eme revient sur moi.

Un des ouvreurs à vélo me confirme la chose et me dit environ 30sec vers le 28eme. Pourtant même si j'ai un passage délicat, l'allure n'a pas trop faiblit. Je re-rentre dans les marais. J'aperçois le deuxième : bizarre aussi cela ne me semble pas être Sylvain.

Deux minutes plus tard, l'ouvreur vélo reviens sur moi et me dit qu'il devait y avoir 30sec mais qu'au ravito du 30eme le 2eme s'est mis à marcher et du coup il y a bien une bonne minute.

En discutant on pense qu'il a fait un gros effort pour essayer de revenir et qu'il en paye le prix.

 

Cela ne change pas mes plans. Je continue à mon rythme et même mieux le mental reprend le dessus, le physique suit.

Bon je sais dores et déjà que je ne tiendrais pas les 3'40/km prévu mais je pense que je n'en serais pas loin. Avec ce vent et cette température, cela devient trop compliqué. Mon but étant de faire une grosse sortie sans pour autant être fracassé derrière et ne pas pouvoir poursuivre l'entrainement.

 

Vers  le 35-36eme kilo j'ai environ 3minutes d'avance. Bon je sais que la victoire devrait être jouée. Mais je ne me le dis pas car je n'ai pas envie de me laisser aller et en 6 kilos il peut peut être s'en passer des choses. Vu les conditions météo, je peux moi aussi avoir une défaillance. Je continue donc mon manège: un verre sur la tête un verre dans le gosier. A la sortie du passage sur les lattes de bois, j'accuse un peu le coup mais le 40eme est là.

Objectif Cléder 2017: S4

Là je sais que c'est gagné. J'assure mon rythme: je crois que je vais faire un seul kilo en 3'58 ce sera le moins bon. Sur la fin je remercie les ouvreurs vélo qui ont parfaitement tenu leur rôle. Je croise l'organisateur Jean Marc et je le remercie également.

Objectif Cléder 2017: S4

Les 200 derniers mètres je profite. Je passe la ligne en levant les bras. Je m'agenouille et j'embrasse le sol: j'ai eu envie de faire cela car c'est vraiment une terre d'accueil ici.

Mon père arrive et m'apporte de l'eau. Je bois énormément. Quelle chaleur. Il doit bien faire 28-30° à l'ombre !! Donc au soleil ... je plains les suivants et surtout les derniers.

 

Deux journalistes viennent m'interviewer. Je leur réponds quand je sens que cela ne va plus. Je demande à mon père s'il peut aller me chercher de la boisson noire et sucrée sans la citer. J'en bois jamais sauf dans des conditions extrêmes. Je commence à voir des étoiles. J'ai tellement bu d'eau que je me suis lavé l'intérieur : plus de sucre dans le sang. Je connais, je le sens de suite. Je m'enquille plusieurs verres et au bout de quelque minutes cela va mieux. Je termine l'interview.

 

Bon ben je suis content de gagner, de ne pas avoir eu à trop m'employer, d'avoir fait 42 bornes dans ces conditions à du 3'44/km et surtout de marcher normalement. Je n'aurais d'ailleurs aucunes courbatures. Ca ça me plait. C'est un bon indicateur.

 

Après la douche, je ferais la rencontre de Marie Amélie Le Fur (championne Olympique aux jeux paralympiques). Ce fût une belle rencontre, discussion simple et facile. Un vrai plaisir.

Objectif Cléder 2017: S4

Puis petit réconfort gastronomique fournit par l'organisation. Et enfin le podium.

Objectif Cléder 2017: S4

Voilà il est 15h et c'est déjà l'heure de rentrer. Plus que 4h de route pour retrouver la maison.


 

Les dix premiers scratch

Les dix premiers scratch

La semaine se termine sur un 107km de course: récup oui avant le marathon mais moyenne car la vision du 100 en tête. Je me suis donc un peu reposé et j'ai pu valider le travail effectué jusqu'à maintenant. Il va falloir gérer les semaines à venir. Une un peu costaud la semaine qui arrive en faisant attention aux grosses chaleurs et puis il restera 2 semaines pour dérouler.

 

Enfin merci à mes partenaires:

 

ERGYSPORT

TENSPORT

LECLERC DRIVE

NUTERNEL

SII

 

et mon club Blagnac SC !!

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 10:05

Semaine stage. Deuxième semaine corsée qui doit me permettre de mettre mon corps sur les bons rails.

 

Ce lundi, je récupère avec un footing de 10km.

 

Mardi matin c'est 1h de home trainer et de la musculation du haut du corps.

Le soir je me fais un parcours vallonné de 20 bornes ou je trouve ma cadence un peu au dessus de 15km/h.

 

Mercredi matin, je pars sur 1 km de chauffe puis 25km en 1h35'40 (3'49"60/km) et 1 km de récup. Je me fais une sieste en début d'après midi. C'est toute la différence en étant en stage. Du coup en fin de journée je repars pour 16km en 58'15.

 

En travaillant sur la fatigue, après ces deux jours de charge, ce jeudi je me lance sur 30km. J'ai plus de mal. Faut dire qu'il fait plus chaud et que je cours à jeun. Je tiens le 3'55/km de moyenne. Cela me donne de bonnes indications sur mon entrainement et sur l'allure à adopter sur le futur 100. Mais je ferais le bilan à quelques jours du 100, même si je crois savoir sur quel rythme partir. J'affinerais aussi en fonction de la météo.

 

Vendredi. Un peu de récup relative. Le matin 40 minutes de home trainer. Le soir footing de 8km et 4 lignes droites.

 

Samedi et dimanche. De retour sur mes terres. Le point d'orgue de ma prépa. Enfin cela devait l'être. Mais la forte chaleur me contraint a changer mes plans.

 

Samedi donc. 7h30. Je pars tout de même faire 1.5km d'échauffement et récup et au milieu 30km allure 100. Je ne me prends pas la tête avec le chrono. Je laisse mon corps guider. Je fais 1h56'56. En gros du 39 minutes par tranche de 10 bornes. Je suis bien et solide même sur les deux derniers kilomètres en montée pour rentrer chez moi.

Je ne peux pas ressortir le soir. Il fait encore 30°C à 20h !! Je calme le jeu. Je me dis que cela peut être la limite avec le surentrainement.

 

Dimanche. La forte chaleur annoncée doit s'accentuer. Du coup je me lève à 5h20 et je pars à 6h. Je ne suis pas très frais. Je tourne sur mon circuit training autour de chez moi. 5.8km: 1km de descente, 1.8km de montée, le reste plat. J'estime à 80m de dénivelé positif sur la boucle.

 

Ce matin cela part assez mal. Je n'ai pas les jambes lourdes, je n'ai pas le corps groggy. Mais je n'ai pas de jambes. Cela m'arrive rarement mais c'est ainsi. Impossible d'accélérer !! Du coup je gère et comme certains disent je fais le boulot. Je m'arrête au bout de 50km et 3h22'16 plus tard (4'02"72/km). Je suis tout de même sur les bases de mon record sur 100 mais bon cela me laisse un peu sur ma faim. Faut dire aussi qu'il est maintenant 9h30 environ et il fait déjà très lourd. Faut s'adapter aux conditions. Je relativise en me disant que j'aurais fait tout de même environ 13km de montée sur 50 et approximativement 640m de D+ soit la quasi totalité du dénivelé positif du futur parcours du France de 100.

 

Je termine cette semaine avec encore presque 194km, un peu de vélo et de la muscu. Cela ponctue mes deux semaines intenses. Je pense que je suis prêt. On est à 1 mois du France. D'ici là je vais encore me faire quelques belles sorties mais sans être dans l'enchainement de 2 ou 3 jours de charges. Les sorties vont être un peu plus isolées donc avec pratiquement la pleine capacité physique. Je vais en profiter pour faire tout le reste: étirements, diététique appropriée, soins, détente.

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 09:20

En avant toute !!

La machine est lancée. Les deux semaines corsées.

 

Lundi matin à jeun à 6h20, c'est 10km. J'ai un peu de mal à partir avec la veille mais cela se met vite en place et je vais aller plus vite que prévu. 37'46, soit 3'46/km.

Le midi, je repars pour 20km. De même un peu plus vite qu'espéré. Faut dire qu'il fait largement moins chaud aujourd'hui. Et donc les 20 en 1h16' pile soit 3'48/km.

Le soir je trouve un peu de temps pour me masser. Ouf !

 

Mardi. J'ai un rdv imprévu le midi (je vais voir mon médecin du sport), du coup je décale ma séance au matin. Donc rebelote, levé un peu avant 6h pour un départ vers 6h20. Mais ce n'est pas la même chose qu'hier. J'ai les jambes engourdies et j'ai eu du mal à me réveiller. La sortie s'annonce longue. Je ne tiens pas l'allure de 3'50 voulue. Je me contente de ce que je peux faire. Je suis sur du 3'55 jusqu'au 10eme kilo et puis je vais ralentir. D'autant plus que m'étant arrêté pisser, cela sort rouge ! Le à jeun de trop ? (mais qui n'était pas prévu). Je crois surtout que j'ai fais souffrir mon organisme dimanche avec la chaleur et les jours précédents. Surement une mauvaise hydratation: insuffisante.

Cela m'inquiète un peu. Mais sur cette sortie j'ai prévu le coup et je bois régulièrement. Du coup vers la fin cela va mieux. Je vais faire attention à boire énormément ces prochains jours.

Je termine mes 20km en 1h19'23. 3'58/km. Ca ira. De toute façon pas le choix. Et c'est aussi cela l'entrainement. des hauts et des bas. Le tout est d'être au mieux le Jour J. Bon la séance n'est pas dégueu non plus.

Mon médecin me remet en place: j'avais la cheville bloquée... depuis le 6h de Revel. Mon corps compensait notamment au niveau des tendons mais comme d'habitude il ne rompait pas. Enfin il était temps tout de même.

Le soir c'est analyse pour voir si j'ai une infection urinaire. Quelle journée !

 

Mercredi. Ce matin, le réveil n'est pas terrible encore. La semaine va être longue je pense. J'arrive à me faire 20 minutes de home trainer pour délier mes jambes avant ce midi et pour ne pas repartir avec ma cheville neuve directement en courant.

Ce midi, ayant annulé ma séance du mardi soir avec la remise en place du pied, j'avais prévu une sortie plus importante. Mais je me ravise car je sens que j'ai besoin de récupérer. C'est comme si je m'étais levé dans une phase de sommeil et/ou courbaturé avec la manipulation ostéo (pourtant minime).

Je décide donc de rester sur un 15km. Je démarre cool 4'25 au kilo. Mais petit à petit le corps va bien. Il fallait juste repartir finalement. Je me retrouve à dérouler sur du 3'38- 3'40/km. Et au final je tombe la distance en 56'30. Cool ! Et RAS pour ma cheville.

Le soir séance kiné: les séances reprennent jusqu'au Jour J. Etirements profonds. Cela fait du bien.

 

Jeudi. Grosse journée en perspective.

Le matin à jeun à 6h20, 10km en 38'42 - 3'52/km... en contrôlant.

Le midi,à la Ramée, sous 28-30°C. 22.2km avec 15km en 52'28: quasi 3'30/km.

Le soir, vers chez moi, 26°C. 20km dont 16km en 1h00' - 3'45/km. Les 4 derniers kilos à l'agonie. J'avais faim avant de partir, du coup sans ravito, plus d'énergie et déshydrater. Je reproduis la fin d'un 100 en terme d'énergie voir la fin d'un 100 dans de très mauvaises conditions.

Journée à 52.2km en étant au travail de 8h à 18h. Vivement le week end.

 

Vendredi. A jeun 10km cool 46'48. Ca va cogner aujourd'hui.

Et c'est avec plus de 30°C que j'entame ma séance du midi. 20km en 1h17'35. La galère avec cette chaleur et fatigue de la semaine aussi.

 

Samedi. J'entame mon stage perso d'une semaine. Ce jour juste 15.3km cool 1h08'12.

 

Dimanche. Dernière série de la semaine: le matin 20km en 1h16'11 - 3'48/km. Le soir 10km en 36'10.

 

Voili pour cette semaine. Un peu plus de 193km au compteur. En travaillant en même temps et avec les fortes températures, j'ai sacrément séché. Heureusement la semaine qui arrive va être profitable. S'entrainer sans contraintes professionnelles, ça change la donne.

A suivre

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 11:07

Tout d'abord je tenais à passer un petit bonjour et souhaiter une belle semaine de stage à l'Equipe de France de 24h. En effet ceux-ci sont à Andrézieux (haut lieu de stage pour le 24h et le 100km) pour un stage intensif et fédérateur avec leur échéance de début Juillet à Belfast. Compte rendu du stage à suivre ici:

http://annececileemmanuelfontaine.blogspot.fr/

L'évènement ici (championnat du Monde):

https://www.facebook.com/belfast24/

 

Pour ma part, un peu de répit - repos cette semaine. Il faut bien intercaler un temps d'assimilation pour pouvoir repartir de plus belle.

Donc pour cette semaine je ralenti de façon relative.

 

Et je débute fort bien, ce lundi avec juste du home trainer le matin au réveil suivi de quelques squats et encore du home trainer pour délier tout ça. Le midi je file faire ma séance de balnéo.

 

Mardi. Cette fois-ci je me lève encore un peu plus tôt pour sortir sur 10km à jeun. Douche, p'ti dej et au boulot !

Le midi, c'est séance de 4 fois 3000 avec une récup un peu large de 3minutes entre chaque. Je file à la sensation, les conditions sont bonnes, je me sens solide et je ne puise pas. Je les passe en 10'17, 10'16, 10'20 et 10'12. Une petite crispation sur le premier 1000 du 3eme me fait perdre les quelques secondes de régularité. Sur le dernier je me fais plaisir en accélérant progressivement sur la fin. Cela me convient j'avais prévu en gros du 3'25/km: j'y suis. J'aurais pu en faire un ou deux autres.

Le soir petit auto massage.

 

Mercredi. Déjà la fin de la semaine de boulot. Week end de 4 jours en vu ! Ca va être profitable car derrière j'ai deux semaines costauds qui m'attendent.

Aujourd'hui je me place une journée de type récupération. Le matin comme lundi c'est home trainer et squats. Le midi 15km suivi de quelques lignes droites.

 

Jeudi. C'est le Week end !! Pont de l'ascension. Ce matin j'essaie de partir assez tôt à cause de la chaleur mais j'ai aussi besoin de dormir un peu. Réveillé vers 7h30 pour déjeuner. Je pars vers 9h15. Je me lance sur 25-30km allure 100. Tout va bien sur le premier tour de 11km vers chez moi. J'ai les jambes un peu chargées de la séance de mardi et de la muscu de mercredi mais cela me place dans un bon état de fatigue avant une sortie 100. Donc sur ce premier tour, je navigue plutôt sur des bases de 3'46/km. Sur le deuxième tour, la je commence à déguster. La chaleur devient redoutable. Je résiste comme je peu. J'arrêterais au bout de 25km. Il est 11h (en gros) et il fait 38°C au soleil (pris à mon thermomètre en rentrant). Mon parcours est en plein soleil ! J'aurais quand même fait mon tour de 25 en 1h35'16. Ca me convient. L'après midi je profite de mes jours de congés pour faire un peu de béton chez moi.... sous un parasol, obligé !

Le soir à pratiquement 20h, je ressors pour un footing de récup de 10km.

 

Vendredi. Ce matin c'est pire ! Chaleur étouffante et vent ! Je trace sur des chemins en terre non loin de chez moi et je m'improvise un fartleck à moyenne allure de 10*2' récup 1'. Les jambes sont très lourdes. Il ne faut pas oublier que c'est une semaine allégée. Le soir en récup c'est 40 minutes de home trainer.

 

Samedi. Tôt le matin (7h30) car contraintes, footing 10.4km. Travaux encore l'après midi et récup le soir 20 minutes de home trainer.

 

Dimanche. Ce matin je participe à la course du village voisin de Gratentour. Course dont mon préparateur physique Marco fait parti. Je ne pouvais que y aller. Le départ est à 9h30. Il fait encore chaud. Le parcours consiste en 2 boucles de 6km avec du dénivelé dans tous les sens dont une grosse côte en plein soleil et dans un chemin en terre bien défoncé. Dès l'échauffement je sais que je ne suis pas dans un bon jour. J'ai les quadris chargés. Je pars. De suite le trou est fait mais avec un autre concurrent avec moi. On est donc deux. J'ai le souffle court, normal après un départ mais cela ne partira pas. Fatigue + chaleur ont raison de moi. Les quadris en feux dans les montées et le souffle haletant sur tout le parcours. L'autre coureur ne souffle pas, même en montée. Bref je perds du terrain au début du rebouclage, plutôt en descente d'ailleurs. Mais comme je suis incapable d'accélérer, je vais perdre un peu de terrain petit à petit. J'essaie bien de relancer sur le dernier kilomètre mais rien à faire, c'est pas mon jour. Je termine à 18 secondes. Dommage. Mais c'est le jeu. En pleine prépa 100km, je n'ai pas réellement coupé avant donc c'était à double tranchant. En même temps je connais mon objectif et cette course aura été une belle séance.
 

 

Objectif Cléder 2017: S7Objectif Cléder 2017: S7

Juste après mes enfants se lancent dans la course enfant. Je sors de la douche juste à temps pour voir leur arrivée. Un vrai plaisir.

L'aprem on fête l'anniversaire de mon fils.

Le soir tard (19h30) en laissant retomber la chaleur, je fais 10km de footing de récup.

 

Voilà semaine semi repos à 137km tout de même.

La semaine prochaine je mets les bouchées double et je fais attention à la récupération. Deux semaines "hard" en vue avec en plus un week end entre amis au milieu.

Repost 0
Published by jeromebellanca - dans Blog
commenter cet article